Bundesliga : huitième sacre consécutif pour le Bayern Munich !

Vainqueur sur la pelouse du Werder Brême (1-0) à l'occasion de la 32e journée, le Bayern Munich ne peut plus être rattrapé en tête de la Bundesliga, à deux journées de la fin de la saison. Les Bavarois sont champions pour la huitième année consécutive et marquent un peu plus l’histoire du football allemand avec un 30e titre.

Les Français du Bayern Kingsley Coman, Benjamin Pavard, Corentin Tolisso et Lucas Hernandez
Les Français du Bayern Kingsley Coman, Benjamin Pavard, Corentin Tolisso et Lucas Hernandez ©Maxppp

Chacun a eu un jour la hantise d’organiser une fête à laquelle personne ne viendrait. Se retrouver seul, chapeau sur la tête, au milieu d’une pièce vide. Le Weserstadion de Brême était la pièce vide de la fête organisée par les joueurs du Bayern Munich mardi soir. Dans les circonstances sanitaires que l’on connaît, sans leurs supporters pour ce déplacement capital, les Bavarois se sont tout de même fait plaisir. Vainqueurs d'un Werder Brême en quête de maintien (1-0), les joueurs d’Hansi Flick, qui ne seront pas rattrapés par le Borussia Dortmund à deux journées de la fin, ont décroché un huitième titre de champion d’Allemagne consécutif. Un record !

La suite après cette publicité

Si le Borussia Mönchengladbach et le RB Leipzig avaient tour à tour occupé la tête du championnat en première partie de saison, les Bavarois l’ont reprise lors de la 20e journée et ne l’ont plus lâchée. Et pourtant, le grand Bayern a bien failli déchanter cette saison, lorsque Niko Kovac a été débarqué après une humiliante défaite sur la pelouse de Francfort (5-1, 10e journée). Nommé au poste d’intérimaire le 3 novembre, Hans-Dieter Flick a débuté par deux éclatants succès 4-0 face à Dortmund et Düsseldorf. Deux revers ont suivi (Leverkusen et Gladbach') et le doute a été permis. Mais le Bayern de Flick n’a ensuite plus flanché et le coach a été conforté, jusqu’en 2023.

Des records à la pelle

Dix-neuf victoires, un match nul et deux revers pour le Bayern d’Hansi Flick, déjà archi-dominateur sur la scène nationale, qui bat de nouveaux records cette année. Auteurs de 93 buts après 32 journées, les Munichois visent désormais les 101, record sur une saison, qui leur appartient depuis 1972. Pièce maîtresse du jeu du Bayern cette saison, dans un rôle de passeur qui l’a déjà vu offrir 20 ballons de buts à ses partenaires (record), Thomas Müller, 30 ans, rejoint Franck Ribéry en tête du palmarès des joueurs les plus titrés d’Allemagne, avec 9 titres ! L’Autrichien David Alaba (27 ans), fête lui aussi son 9e titre de champion.

Déjà auteur de 31 buts cette saison (46 toutes compétitions confondues), son meilleur total, Robert Lewandowski, 31 ans, a dépassé son record de la saison 2015-2016. Il lui reste deux journées pour encore l'améliorer. Le Polonais, qui a lui aussi prolongé jusqu’en 2023 l’été dernier, a déjà inscrit 233 buts en dix ans passés en Bundesliga. Troisième au palmarès, il peut désormais viser la deuxième place, détenue par Klaus Fischer (268 buts), alors que les 365 buts de Gerd Müller devraient être compliqués à atteindre. 30 c'est aussi le nombre de titres de champion d’Allemagne décrochés par le Bayern, qui creuse un peu plus le fossé établi avec ses adversaires. Le club bavarois compte désormais 21 titres de plus que le FC Nuremberg.

L'incroyable palmarès de Kingsley Coman à 23 ans !

Prêté deux ans par la Juventus, avant d’être acheté en 2017, Kingsley Coman (2023) a cette année encore prouvé qu’il était une pièce maitresse du jeu bavarois. Lorsque son corps ne le trahit pas. Il soulève un cinquième titre de champion d’Allemagne et poursuit son incroyable parcours professionnel : depuis ses débuts, à 16 ans au PSG, Kingsley Coman a toujours terminé l’année champion ! À seulement 23 ans, le joueur formé au PSG compte également deux titres de champion d’Italie et deux titres de champion de France. Sans compter les innombrables coupes qu’il a remportées (3 Supercoupes d’Allemagne, 2 Coupes d’Allemagne, 1 Trophée des Champions, 1 Coupe de la Ligue, 1 Supercoupe d’Italie, 1 Coupe d’Italie).

Chez les trois nouveaux Français, arrivé l’été dernier avec pour certains l’étiquette d’erreur de casting, Benjamin Pavard, 24 ans, s’est imposé sur le côté droit de la défense et célèbre son premier titre de champion. Arrivé en même temps, pour 80 millions d’euros, Lucas Hernandez n’a pas été épargné par les blessures. Déjà vainqueur de la Ligue Europa et de la Supercoupe d’Europe avec l’Atlético, il décroche un premier titre national. Michaël Cuisance, 20 ans, est également sacré. Corentin Tolisso décroche lui son 3e titre consécutif. Le Bayern peut désormais se projeter sur sa finale de Coupe d’Allemagne face au Bayer Leverkusen, programmée le 4 juillet, à Berlin. Une 20e coupe remportée en 24 finales ? Histoire d'assoir, si besoin était, un peu plus sa domination sur le football allemand.

Plus d'infos

Commentaires