Libre comme l'air, Youcef Belaïli affole le mercato en Ligue 1 !

Libéré de son contrat avec le Qatar SC, Youcef Belaïli (29 ans) affole déjà le mercato. L'une des stars de l'équipe d'Algérie, qui brille actuellement avec les Fennecs à la Coupe Arabe, est déjà très convoitée. En France, plusieurs clubs sont prêts à relancer l'ancien joueur du SCO mais au Qatar, on n’a visiblement pas envie de le voir partir...

Youcef Belaïli avec le maillot de l'Algérie.
Youcef Belaïli avec le maillot de l'Algérie. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Si Youcef Belaïli jette un coup d'oeil sur sa carrière, il peut avoir la satisfaction d'avoir brillé avec l'Équipe nationale d'Algérie (8 buts en 32 sélections et notamment 6 passes décisives et 1 but à l'issue des 6 rencontres du groupe A de la zone Afrique du Mondial 2022). Mais son parcours en club restera quoiqu'il arrive un sacré gâchis tant le potentiel et le talent du joueur sont immenses. Entre problèmes extrasportifs et choix de carrière compliqués, celui qui a tout pour être le pendant de Riyad Mahrez est une nouvelle fois à la croisée des chemins à l'heure de fêter ses 30 ans.

Auteur d'une Coupe Arabe 2021 de toute beauté avec les Fennecs, avec notamment un but d'anthologie inscrit en quart de finale contre le Maroc (trouvé au milieu de terrain à la suite d'une longue relance du gardien, Youcef Belaïli contrôlait le ballon de la poitrine avant de se retourner et d'envoyer, à plus de 40 mètres, une demi-volée dans la lucarne du portier marocain Anas Zniti), l'éphémère ancien joueur du SCO a pris sa liberté mercredi soir du Qatar SC. C'est le club qatari qui l'a annoncé lui-même sur les réseaux sociaux.

Les clubs de L1 attentifs à la situation de Belaïli

Alors forcément, un tel joueur libre à quelques jours de l'ouverture du mercato hivernal en Europe, cela donne des idées. En France, plusieurs clubs sont déjà sur le dossier et rêvent de s'offrir ce milieu offensif talentueux, technique et virevoltant. Saint-Étienne, en quête de joueurs libres, a pris des renseignements, de même qu'un club du sud de la France. Mais c'est bel et bien Montpellier qui semble le plus chaud pour s'offrir les services du natif d'Oran qui n'est pas contre revenir en France même s'il rêve au fond de lui de l'Espagne. Déjà l'an passé durant l'automne, il souhaitait revenir en L1, mais avait fini par débarquer au Qatar avec un bilan de 14 buts et 3 passes décisives en 16 matches toutes compétitions confondues pour sa première saison au Qatar SC.

De plus, ses exigences salariales ne devraient pas faire reculer les clubs français qui sont sur ces traces. Le champion d'Afrique 2019, qui devrait être titulaire samedi pour la finale de la Coupe Arabe entre la Tunisie et l'Algérie, bien conscient qu'il ne peut pas achever sa carrière sans avoir une expérience référence en Europe, est prêt à faire quelques concessions salariales pour parvenir à ses fins. Reste donc à savoir où, sachant qu'un club du Qatar n'a pas dit son dernier mot pour le retenir au Moyen-Orient.

Plus d'infos

Commentaires