Bruno Genesio explique pourquoi il a dit oui au Stade Rennais

Officiellement intronisé entraîneur du club breton ce jeudi soir, l'ancien coach de l'Olympique Lyonnais dévoile les coulisses de son arrivée en Bretagne. Et en profite pour rappeler que l'objectif rennais reste d'accrocher une place européenne.

Bruno Genesio coache le Beijing Guoan
Bruno Genesio coache le Beijing Guoan ©Maxppp
La suite après cette publicité

Son profil a rapidement recueilli tous les suffrages au sein du Stade Rennais. Pris au dépourvu en début de semaine avec la démission soudaine de Julien Stéphan, le club breton s'est activé pour dénicher son successeur sur le banc. Si Jocelyn Gourvennec a été auditionné par le président du SRFC Nicolas Holveck, Florian Maurice le directeur sportif et l'actionnaire majoritaire François Pinault, le profil de l'ancien coach des Girondins de Bordeaux n'a pas suscité l'adhésion des hautes sphères bretonnes. En revanche, Bruno Genesio a achevé de convaincre l'auditoire, et la direction rennaise a donc jeté son dévolu sur celui qui a dirigé pendant un an et demi le Beijing Sinobo Guoan FC.

Les pensionnaires du Roazhon Park ont officialisé ce jeudi soir l'arrivée de l'ancien technicien de l'Olympique Lyonnais. L'intéressé a paraphé un bail jusqu'en juin 2023. Avec son intronisation au Stade Rennais, Bruno Genesio effectue donc son retour par la grande porte en Ligue 1. Pas le temps de savourer pour le nouvel entraîneur rennais, l'heure est déjà au travail. Interrogé par le site officiel du club breton, Genesio a affiché sa satisfaction de débarquer en Bretagne. « Je suis très heureux d’être à Rennes, et d’être déjà au travail car c’est le plus important, le plus urgent. On a passé une bonne partie de la journée avec Florian pour poser les premières décisions et organiser les différentes rencontres que je dois faire au club. » Car le principal protagoniste ne bénéficiera pas de beaucoup de temps pour insuffler une nouvelle dynamique à son groupe. Une petite semaine avant de retrouver les joutes hexagonales face à Strasbourg.

Bruno Genesio estime qu'il a tout pour réussir au Stade Rennais

Il fallait donc trancher rapidement au moment où l'opportunité Stade Rennais s'est présentée. « Tout s’est passé très vite. J’ai eu un entretien avec Monsieur Pinault et il y a eu une décision très rapide à prendre même s’il n’était pas prévu que je reprenne une équipe avant la fin de saison. Le projet sportif et humain a fait que j’ai changé d’avis. Même si la série est difficile en ce moment, il y a matière à être plus optimiste pour la suite, » a ainsi commenté le natif de Lyon. Ce dernier estime d'ailleurs que le SRFC possède tous les ingrédients pour remonter la pente au classement après une spirale négative qui risque de plomber sa saison. « Il y a une équipe, un effectif et un club très bien organisé, bien structuré avec un projet intéressant. Il faut positiver. On sait qu’une saison est faite de moments difficiles mais c’est un beau challenge à relever pour tout le monde, de montrer que l’on a du caractère et que l’on est capables de sortir de cette situation. »

Du caractère, Bruno Genesio n'en manque pas. Car c'est souvent au pied du mur qu'il a su tirer la plénitude de ses joueurs pendant son passage sur le banc de l'Olympique Lyonnais et atteindre ainsi les objectifs fixés par sa direction. A Rennes, la pression s'avère moindre qu'à l'OL, mais l'Europe reste une ambition avouée. « Redresser la situation est le plus important dans un premier temps. On verra après s’il y a la possibilité de finir à une place de 5e ou 6e. L’urgence est de rétablir une situation difficile. Encore une fois, j’ai une grande confiance en ce groupe et en ce club. Je tiens à remercier Monsieur Pinault qui a été déterminant dans mon choix au travers de notre rencontre. » Bruno Genesio va devoir tirer son épingle du jeu et prouver qu'il peut ramener le Stade Rennais dans le top 5 de la Ligue 1...

Plus d'infos

Commentaires