PSG : Idrissa Gueye recale Newcastle

Idrissa Gueye était convoité par Newcastle. Attiré par l'idée de retrouver la Premier League, nettement moins par celle d'aller chez les Magpies, il a préféré rester au PSG.

Idrissa Gueye face au RC Lens
Idrissa Gueye face au RC Lens ©Maxppp

C'est le dernier jour du mercato hivernal et donc ça devrait bouger un petit peu en Europe en ce lundi. Cela a failli être le cas au Paris Saint-Germain. En effet, le club parisien, qui attend toujours Dele Alli, aurait pu voir Idrissa Gueye quitter ses rangs lors de ce dernier jour. Ce dimanche, nous apprenions en effet qu'un club britannique était rentré dans la danse. Il s'agirait de Newcastle, club toujours vraiment friand d'éléments français ou évoluant en Ligue 1.

La suite après cette publicité

Les Magpies souhaitaient un prêt du joueur acheté à Everton contre la modique somme de 30 millions d'euros il y a maintenant un an et demi. Selon le quotidien L'Équipe, il n'entrerait pas dans les plans du nouveau coach parisien, Mauricio Pochettino. L'Argentin lui aurait d'ailleurs déjà fait savoir qu'il ne compte pas vraiment sur lui. Gueye, qui ne serait pas contre un retour en Angleterre, a donc commencé à réfléchir à cette idée.

Il a annoncé son intention à ses dirigeants

Toutefois, il n'a pas vraiment réfléchi très longtemps. Toujours d'après le quotidien, alors que le Paris SG était tout à fait disposé à le laisser quitter la capitale française, le milieu de terrain aurait décliné la proposition de NUFC. Même s'il a peu de temps de jeu, il préfère rester dans son club et l'a fait savoir à ses dirigeants lors du retour de Bretagne où le Paris SG s'est incliné sur le score de trois buts à deux sur la pelouse de Lorient.

La volonté de Gueye est de ne pas précipiter son choix, même si ce n'est que pour un prêt de six mois. Comme d'habitude, le Paris SG a bien du mal à se défaire de ses joueurs. Il reste moins de 24h dans ce mercato hivernal et, on le sait, tout peut se passer. Même à Paris ? Où il semble pourtant qu'on va rester calme jusqu'au bout ?

Plus d'infos

Commentaires