Lens-Lille : le LOSC réagit aux sanctions de la Commission de Discipline

La mascotte du LOSC Doggy Dog Jr
La mascotte du LOSC Doggy Dog Jr ©Maxppp

Les Dogues sortent les crocs. Ce lundi, la Commission de Discipline de la LFP, qui a décidément bien du travail depuis le début de cet exercice 2021-2022, s'est exceptionnellement réunie afin de trancher dans le vi après les incidents survenus samedi lors du derby du Nord entre le RC Lens et le LOSC Lille au stade Félix Bollaert-Delelis. Les Sang et Or sont ainsi condamnés à disputer leurs deux prochaines rencontres à domicile à huis clos en attendant qu'une décision finale soit rendue à ce sujet, le dossier ayant été placé en instruction par la Commission de Discipline. De son côté, le champion de France en titre sera privé de ses supporters loin de ses bases en attendant la mesure définitive prise à leur encontre. Les Lillois, par le biais d'un communiqué, sont sortis du silence en début de soirée ce lundi.

La suite après cette publicité

«Le LOSC prend acte des décisions rendues ce jour par la Commission de Discipline de la LFP à la suite des graves incidents survenus au stade Bollaert-Delelis samedi 18 septembre. Le LOSC s’est toujours engagé fermement et sans ambiguïté à lutter contre toutes les formes de violence qui touchent le football et nuisent à ses supporters, ses clubs, et son image. Le LOSC se tient bien évidemment à l’entière disposition de la LFP et des autorités pendant la durée de l’instruction, et examine, dès à présent, les suites judiciaires appropriées à apporter à ces graves évènements en vue d’assurer notamment la protection et la défense des intérêts du LOSC, de ses supporters et de sa communauté», précise ainsi le club lillois, qui pourrait donc faire appel à la justice dans cette histoire. Le RC Lens avait lui aussi réagi aux premières décisions de la Commission de Discipline un peu plus tôt ce lundi.

Plus d'infos

Commentaires