Liga : l'Atlético de Madrid arrache la victoire face à Valladolid et remporte le titre, le Real Madrid l'emporte au finish face à Villarreal

L'ultime journée de Liga a rendu son verdict. L'Atlético de Madrid tire son épingle du jeu face à Valladolid (2-1) et se voit sacré champion d'Espagne. Le Real Madrid l'emporte au finish face à Villarreal avec un but de Benzema (2-1). Le FC Barcelone consolide sa troisième place grâce à sa victoire face à Eibar (1-0) alors que Huesca est le troisième et dernier relégué de cette saison 2020-2021 en Espagne.

L'Atlético de Madrid champion d'Espagne
L'Atlético de Madrid champion d'Espagne ©Maxppp

L'exercice 2020-2021 de Liga s'achevait ce samedi en début de soirée avec un suspense insoutenable pour le titre de champion d'Espagne. Leader avec deux points d'avance sur le Real Madrid avant le coup d'envoi, l'Atlético de Madrid se déplaçait au José Zorrilla pour y affronter Valladolid. Si les Colchoneros devaient absolument l'emporter pour être sacrés, les ouailles de Sergio Gonzalez voulaient rafler la mise pour conserver une chance de se maintenir en Liga. Pour cet ultime match de la saison, Diego Simeone alignait un 4-4-2 avec le duo Suarez, Correa en pointe. L'Atlético mettait la pression d'entrée mais Suarez bien servi par Carrasco voyait sa tentative filer juste à côté (9e). Malheureusement pour les Colchoneros, Valladolid prenait le contrôle des opérations. Maranhão lançait dans la profondeur Oscar Plano qui après un joli rush trompait Oblak du droit (1-0, 18e). Vexés, les hommes de Simeone réagissaient après la demi-heure de jeu par Suarez dont la frappe enroulée était sauvée en corner par Olivas (32e). Au retour des vestiaires, les Colchoneros poussaient mais ni Suarez, ni Gimenez ne parvenaient à égaliser (46e, 50e). Le leader de la Liga était logiquement récompensé de ses efforts et égalisait sur un pointu de Correa (1-1, 57e). Dix minutes plus tard, l'Atlético de Madrid prenait l'avantage par Suarez qui profitait d'une boulette de Guardiola pour ajuster Masip (1-2, 67e). Grâce à cette 26ème victoire, l'Atlético de Madrid était sacré champion d'Espagne.

La suite après cette publicité

De son côté, le Real Madrid accueillait Villarreal et espérait un faux pas de l'Atlético pour conserver son titre de champion. Zinedine Zidane optait pour un 4-3-3 avec le trio Asensio, Benzema, Vinicius Junior en attaque. Après une entame de match poussive, les Merengues se faisaient surprendre après le quart d'heure de jeu. Moreno trouvait dans le dos de la défense Pino qui ajustait de près Courtois (0-1, 20e). Au bord du précipice sur toutes les offensives du Sous-Marin Jaune, le Real ne parvenait pas à créer le danger dans la surface adverse. Il fallait attendre la 45e pour entrevoir la première tentative cadrée madrilène. Sur un corner frappé par Modric, Casemiro voyait sa tête bien captée par Rulli. Au retour des vestiaires, la Casa Blana pensait égaliser par Benzema de la tête, mais la VAR refusait l'égalisation pour hors-jeu (56e). L'attaquant français manquait une nouvelle fois l'égalisation sur une mauvaise relance de Rulli (66e). L'international tricolore réglait enfin la mire en fin de match et égalisait d'une belle frappe enroulée suite à un servie de Rodrygo (1-1, 87e). Dans le temps additionnel, les Merengues inscrivaient un deuxième but par Modric sur un centre de Benzema (2-1, 90+1). Malgré cette ultime victoire, le Real Madrid finissait la saison à la deuxième place.

Le FC Barcelone sur le podium de la Liga

Distancé dans cette course au titre, le FC Barcelone se déplaçait à l'Ipurua pour y affronter Eibar, déjà condamné. Ronald Koeman qui était privé de Lionel Messi pour l'occasion, s'appuyait sur un 4-3-3 avec le trio Dembélé, Griezmann, Trincao en attaque. Il fallait attendre la fin de match pour voir Antoine Griezmann délivrer les siens (1-0, 81e). L'attaquant français permettait au Barça de conserver sa troisième place au classement. Le suspense demeurait également entier pour l'attribution des billets en Ligue Europa et la Conférence League. Ainsi, la Real Sociedad se déplaçait à l'El Sadar pour y affronter Osasuna. En fin de match, les visiteurs raflaient la mise grâce à une réalisation signée Perez Juan (0-1, 86e). La Real se qualifiait pour la Ligue Europa et terminait cinquième.

De son côté, le Betis Séville était confronté au Celta Vigo. Le Celta ouvrait le score après la demi-heure de jeu sur penalty par Iago Aspas (1-0, 32e). Les hommes d'Eduardo Coudet réalisaient le break au retour des vestiaires par Mendez (2-0, 49e). Les visiteurs réduisaient l'écart quatre minutes plus tard sur penalty par Borja Iglesias (2-1, 53e). Dans un temps fort, le Betis recollait au score par Nabil Fekir (2-2, 69e). La formation andalouse prenait l'avantage quatre minutes plus tard par Ruiz (2-3, 73e). Grâce à ce succès étriqué, le Betis validait son billet pour la Ligue Europa. Enfin dans la zone rouge, Elche espérait se maintenir en recevant Bilbao au Martinez Valero. Les locaux ouvraient le score par Boyle avant la demi-heure de jeu (1-0, 28e). Juste avant le dernier quart d'heure, Guti permettait aux siens de réaliser le break (2-0, 73e). Egalement concerné par la lutte pour le maintien, Huesca accueillait le Valence CF à l'El Alcoraz mais ne pouvait faire mieux qu'un résultat nul (0-0). Huesca et Valladolid étaient relégués. A noter que cette 38ème journée s'achèvera dimanche avec les rencontres Grenade-Getafe et Séville FC-Alavés.

Les résultats de la soirée

Elche 2-0 Athletic Bilbao : Boyle (28e), Guti (73e) pour Elche

Celta Vigo 2-3 Betis Séville : Iago Aspas (32e, sp), Mendez (49e) pour le Celta ; Iglesias (53e, sp), Fekir (69e), Ruiz (73e) pour le Betis

Huesca 0-0 Valence CF :

Valladolid 1-2 Atlético de Madrid : Oscar Plano (18e) pour Valladolid ; Correa (57e), Suarez (67e pour l'Atlético

Real Madrid 2-1 Villarreal : Benzema (87e) pour le Real Madrid ; Pino (20e) pour Villarreal

Eibar 0-1 FC Barcelone : Griezmann (81e) pour le FC Barcelone

Osasuna 0-1 Real Sociedad : Perez Juan (86e) pour la Real Sociedad

Plus d'infos

Commentaires