Liga : malgré Depay, le Barça débute l'après Koeman par un nul contre Alavés

Pour la première sortie du FC Barcelone depuis le limogeage de Ronald Koeman, les Blaugranas n'ont pu faire mieux qu'un match nul face au Deportivo Alavés (1-1). Après un premier acte très décevant, Memphis Depay a bien tenté de réveiller le Camp Nou d'une sublime frappe enroulée mais Luis Rioja, à la conclusion d'un merveilleux mouvement collectif, a immédiatement permis aux siens d'égaliser. En Catalogne, l'intérim de Sergi Barjuan débute timidement.

Memphis Depay au duel face à Alavés.
Memphis Depay au duel face à Alavés. ©Maxppp

Une nouvelle ère débutait ce samedi à 21 heures au FC Barcelone. Pour la première depuis le limogeage de Ronald Koeman, le club catalan (10e, 15 pts), qui restait sur deux défaites consécutives lors du Clasico face au Real Madrid (1-2) et contre le Rayo Vallecano (0-1) accueillait le Deportivo Alavés (16e, 10 pts) à l'occasion de la douzième journée de Liga. Au Camp Nou, Sergi Barjuan, ancien joueur du Barça et entraîneur de l'équipe B, assurait donc l'intérim en attendant l'arrivée tant espérée de Xavi et alignait un 4-3-3 où Depay et Agüero étaient titulaires devant. En face, Javier Calleja optait pour un 4-4-2 avec la présence du Français Lejeune en défense centrale et du duo Joselu-Edgar en pointe. Après avoir perdu sept des huit premiers matches de la saison, les Babazorros restaient sur deux victoires à Cadix (2-0) puis contre Elche (1-0) et espéraient bien profiter de la crise régnant actuellement en Catalogne.

La suite après cette publicité

Sous le ciel couvert de Barcelone, les coéquipiers de Busquets prenaient rapidement le contrôle des opérations dans cette rencontre mais malgré une première timide percussion de Garcia (7e), il fallait attendre la fin du premier quart d'heure pour voir la première situation franche des Blaugranas. A la suite d'un corner frappé par Depay, le ballon revenait sur l'ancien Lyonnais qui adressait un centre à destination de Garcia. Au point de penalty, le défenseur barcelonais plaçait une tête piquée parfaitement repoussée par Sivera (18e). Maître des débats dans cette entame de match (80% de possession de balle au cours du premier acte), le Barça rencontrait pourtant des difficultés à véritablement déstabiliser le bloc basque. Sous pression, les Babazorros perdaient Navarro sur blessure mais parvenaient à amener le danger sur le but catalan, en témoigne cette tête croisée de Mendez fuyant le cadre de Ter Stegen (30e). Un premier acte relativement décevant (seulement deux frappes cadrées) au cours duquel Agüero, blessé, devait lui aussi céder sa place à Coutinho. Malgré une dernière frappe de Depay bien captée par le portier d'Alavés (45e), les deux formations rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

Memphis Depay ne suffit pas !

Dès la reprise de la seconde période et après un premier acte proche de l'insipide, les débats s'enflammaient au Camp Nou. A l'entrée de la surface et excentré sur gauche, Depay enroulait une sublime frappe du droit sans élan terminant sa course dans la lucarne opposée du dernier rempart des Babazorros (1-0, 49e). Le cinquième but de l'ex-attaquant des Gones dans cette saison de Liga. Mais les hommes de Sergi Barjuan n'allaient pas profiter bien longtemps de cet avantage au score, symbole de la fragilité catalane en ce début d'exercice. Héritant du ballon sur le côté gauche et après un relais astucieux avec Joselu, Rioja se jouait de Ter Stegen pour conclure dans le but vide du Barça (1-1, 52e). Piqués à vif par cette égalisation immédiate, les Blaugranas intensifiaient leur pressing et se montraient dangereux aux abords de la surface basque. Sollicité dans la surface, Coutinho crochetait Aguirregabiria avant d'armer une frappe parfaitement détournée par Sivera en corner (54e).

Dans la continuité, Depay profitait d'un travail génial de Gavi pour se présenter seul face au dernier rempart d'Alavés mais le Néerlandais voyait sa tentative de petit piqué échouer sur le poteau du gardien espagnol (59e). Danger numéro un du Barça sur le front de l'attaque, le numéro 9 catalan mettait une nouvelle fois Sivera à l'épreuve mais sa frappe était encore bien détournée (61e). Toujours aussi dominateurs dans l'entrejeu (79% de possession de balle en seconde période), les Blaugranas ne parvenaient, cependant, plus à se montrer menaçant. En contre, Rioja et Joselu faisaient même frissonner le Camp Nou mais Garcia, auteur d'un retour salvateur, préservait les siens (75e). Sur un dernier coup-franc, non cadré, de Coutinho, le FCB concédait finalement le match nul sur sa pelouse (1-1). Avec ce résultat, le Barça stagne à la 9e place avant de recevoir le Dynamo Kiev dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules de Ligue des Champions. De son côté, Alavés reste 16e avant d'accueillir Levante pour la 13e journée de Liga.

Le classement complet de la Liga

Le classement des buteurs

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI du FC Barcelone

Le XI du Deportivo Alavés

Plus d'infos

Commentaires