Serie A, Juve : l'ultradépendance CR7

La Serie A a offert son verdict à deux journées de son terme : la Juve est championne. Cette saison, CR7 a marqué 41% des buts de la Juventus et a été impliqué dans 48% des réalisations de son équipe.

Cristiano Ronaldo ici en action sous la maillot de la Juventus
Cristiano Ronaldo ici en action sous la maillot de la Juventus ©Maxppp

Ce dimanche, comme attendu et avec une victoire sur la Sampdoria (2-0), la Juventus a été sacrée championne d'Italie à deux journées du terme de la Serie A. S'il a raté un penalty, Cristiano Ronaldo s'est quand même offert un but, son 31e de la saison en 32 matches joués en championnat. Pour le moment, cela n'est pas suffisant puisque Ciro Immobile, le buteur de la Lazio Rome, caracole en tête des meilleurs scoreurs avec 34 réalisations en 35 rencontres.

La suite après cette publicité

Pour autant, cela dit beaucoup de l'importance de Cristiano Ronaldo dans l'effectif de Maurizio Sarri. Beaucoup évoquaient le fait qu'il allait avoir du mal à continuer à occuper le couloir gauche avec son âge (35 ans) et qu'il allait se voir repositionné dans l'axe. Certains disaient même qu'il était cramé et que l'Italie ne lui convenait pas vraiment, évoquant au passage un départ en fin de saison alors qu'il n'est arrivé qu'il y a deux ans.

Il est impliqué dans près de 50% des buts de la Juve en Serie A

Cette saison, CR7 a inscrit 41% des buts de la Juventus, presque la moitié donc. En Serie A, la Vielle Dame a trouvé le chemin des filets à 75 reprises, bien loin des 96 de l'Atalanta, probablement la meilleure équipe offensive européenne cette année. Les Juventini ne sont même pas sur le podium des équipes qui marquent le plus de buts puisque derrière les hommes de Gian Piero Gasperini se trouvent l'Inter Milan d'Antonio Conte (77 buts) et la Lazio de Simone Inzaghi (76 réalisations).

On vous laisse imaginer ce que cela aurait pu produire sans le Portugais, quintuple Ballon d'Or. Mais, outre ses buts (dont 12 penaltys), il a aussi donné cinq passes décisives, portant son implication dans les buts de la Juventus à 48%, ce qui reste assez surréaliste dans une formation qui compte des joueurs comme Paulo Dybala, Gonzalo Higuain et même Miralem Pjanic. Une chose est certaine, CR7 est encore très loin d'être un joueur terminé. Pour le plus grand bonheur des amoureux du football européen.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires