Nommé au conseil d’administration du Bayern Munich en août dernier, Oliver Kahn a officiellement pris ses fonctions en ce début d’année 2020. Programmé pour succéder à Karl-Heinz Rummenigge en tant que président en 2022, l’ancien portier du FCB commence à prendre ses marques. « J’ai eu de nombreuses conversations au cours des dernières semaines et des derniers mois pour avoir un aperçu. Je ne voulais pas non plus en faire trop parce que je voulais être impartial. Aujourd’hui, je suis 100% FC Bayern », a-t-il déclaré ce mardi, à l’occasion de sa conférence de presse de présentation. Et s’il a évoqué ses ambitions pour Munich, un club où « la formation doit devenir la référence absolue » de la planète football, Kahn a très rapidement été questionné sur le dossier Alexander Nübel (23 ans).

Le 4 janvier dernier, le Bayern a en effet officialisé la venue pour la saison prochaine du jeune gardien de but de Schalke 04. Un choix clairement dicté par la gestion de la succession de l’emblématique Manuel Neuer (33 ans). Un renfort qui n’a pas manqué de faire réagir le portier bavarois. Avant l’officialisation de l’arrivée de Nübel, les médias allemands ont relayé une information selon laquelle le champion du monde 2014, déjà taquiné en sélection par Marc-André Ter Stegen, aurait catégoriquement refusé de partager son temps de jeu avec son compatriote la saison prochaine. Une rumeur qui ne s’est pas vraiment éteinte lorsque Kicker a pu recueillir les impressions de l’intéressé sur ce transfert.

Nübel va devoir prendre son mal en patience

« Je suis un athlète et un professionnel et je veux toujours jouer. Je suis ambitieux et j’aime être sur le terrain. Je suis un protagoniste et je veux toujours jouer. C’est une décision du club en ce qui concerne les prochaines années. C’est un bon gardien de but. Néanmoins, nous avons également de très bons gardiens de but avec nous. Sven Ulreich a toujours fait un très bon travail lorsqu’il m’a remplacé et a joué ses matches. Nübel est un gardien de but, qui peut être l’avenir. Cela ne m’importe pas du tout qu’il vienne au FC Bayern. » Comme message de bienvenue, on a connu mieux. Amené à devenir le patron du géant munichois, Kahn n’a donc logiquement pas échappé aux questions à ce sujet.

Un dossier taillé pour ce nouveau dirigeant bien placé pour évoquer la question, de par son passé d’illustre gardien du club. « Nous savons tous qu’Alexander Nübel est un talent. En ce sens, c’était une décision stratégique très intelligente. Le joueur a souligné qu’il était prêt à attendre son tour et à apprendre auprès de nouvelles personnes à qui nous n’avons pas présenter ses qualités. (…) Tout le monde, y compris Nübel, doit suivre son propre chemin. Il a clairement indiqué que c’est sa voie et qu’il se considère comme le numéro un du Bayern pour les années à venir. Il est prêt à apprendre aux côtés de Manuel Neuer. Cela prend beaucoup de temps. Je lui souhaite bon courage. Nous devons l’accepter. » À peine évoquée, la guerre des gardiens est-elle déjà terminée au Bayern ? Rendez-vous la saison prochaine.