L’équipe de France a fini par se qualifier pour l’Euro 2020 au terme d’une phase de qualification qui a été un peu laborieuse. Mais l’important était de se qualifier. Samedi soir, les Bleus ont découvert qui allaient être deux de leurs trois futurs adversaires pour la phase de poules de la compétition continentale. Sans réelle surprise, les Tricolores, champions du Monde, ont hérité d’un groupe difficile avec le tenant du titre, le Portugal, et le Champion du Monde 2014, l’Allemagne.

Les Champions du Monde connaîtront leur ultime adversaire après les barrages, dont le dernier aura lieu le 31 mars. C’est seulement quelques mois avant que les Bleus entament leur phase de préparation. Oui, mais voilà, c’est la galère pour se trouver des adversaires avant la compétition, justement en mars. Un temps pressentie, la Belgique n’est plus tout à fait chaude à l’idée de faire un remake de la dernière demi-finale de la Coupe du Monde, selon L’Équipe.

Le Qatar repoussé

La raison ? Premiers à l’indice UEFA, les Diables Rouges perdraient leur place au profit de la France, deuxième, en cas de défaite. La France fait aussi peur. En tant que championne du Monde bien sûr, mais aussi avec les joueurs qui la forment. Ainsi, le quotidien nous révèle que l’Angleterre préfère largement jouer la sélection nationale italienne à cette période. Le Portugal, en revanche, était bien disposé, mais c’était avant que les deux ne se retrouvent en poules.

Enfin, l’équipe de France doit quatre matches au Stade de France et cela exclut de faire de nombreux déplacements en mars. De toute façon, certains ont été retoqués par le sélectionneur national. C’est notamment le cas du Qatar, qui courtise la Fédération française depuis un moment, et des pays du continent américain. Seule bonne nouvelle, toujours d’après L’Équipe, c’est que l’Ukraine serait plutôt favorable à une rencontre face aux champions du Monde. Il reste du temps pour se décider, mais il ne va quand même pas trop falloir tarder...