Les joueurs de Samuel Umtiti au FC Barcelone sont probablement comptés. Ce n’est pas une surprise, le club catalan a besoin d’argent frais. D’une part il faut réduire la masse salariale mais surtout préparer le mercato estival en vue de la saison prochaine. Pour cela, il faudra vendre certains éléments qui disposent d’une belle valeur marchande et qui ont des courtisans. Et comme l’été dernier lorsque le champion d’Espagne tentait de réaliser une opération impossible pour le retour de Neymar, Samuel Umtiti est à vendre d’après les informations de Sport.

Comme expliqué au-dessus, le défenseur central français de 26 ans dispose d’une belle cote sur le marché des transferts. Il est encore estimé à 40 M€ sur le site spécialisé Transfermarkt et ne laisse pas insensibles certaines écuries européennes. Il y a notamment Manchester United qui est séduit depuis longtemps par le champion du monde 2018. Problème, cela fait déjà plusieurs mercatos que les prétendants tardent à s’affirmer. Il faut dire que le physique du joueur n’a pas de quoi rassurer, lui qui est trop souvent handicapé par son genou depuis un an et demi.

Le Barça veut vendre pour 130 M€ cet été

Néanmoins, depuis le mois de novembre, Umtiti retrouve des sensations et du temps de jeu. Il n’est plus blessé et a même retrouvé une place de quasi-titulaire depuis la prise de pouvoir de Quique Setién. Le nouvel entraîneur du Barça apprécie beaucoup les qualités de l’ancien Lyonnais, qu’il a souvent préféré à l’autre Français de la défense, Clément Lenglet. Il sait aussi quels sont les projets du club avec lui cet été et aurait d’ores et déjà donné son feu vert pour un départ l’été prochain.

Car lors du futur mercato, les Blaugranas ont tablé sur 130 M€ de ventes pour faire venir de nouveaux éléments. Avec la vente d’Umtiti, l’objectif serait déjà bien avancé même s’il restera évidemment du vide à faire dans l’effectif. Sous contrat jusqu’en 2023 et après une belle revalorisation à l’été 2018, Umtiti ferait libérer de la masse salariale. Le Barça prévoit d’ailleurs de le remplacer numériquement avec un jeune joueur à potentiel, qui coûterait moins cher aux finances du club.