Un personnage. En recrutant Memphis Depay cet hiver en provenance de Manchester United, l’Olympique Lyonnais a enrôlé plus qu’un simple joueur, mais une rock star. Il n’y a qu’à voir l’engouement que l’ailier néerlandais suscite sur les réseaux sociaux pour s’en convaincre. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le jeune homme de 23 ans compte 2 983 927 fans sur Facebook, 1 028 453 followers sur Twitter, et quelques 3 300 000 abonnés sur Instagram. C’est d’ailleurs sur ce dernier réseau social que le natif de Moordrecht s’est affiché à l’issue de la partie, se filmant en direct sous la douche puis dans le bain froid.

Amusé, Maxwel Cornet a même passé une tête afin de saluer les nombreux fans de Memphis, fans auxquels le joueur n’hésitait pas à répondre, poussant parfois même la chansonnette lui qui s’est par le passé essayé au rap. Après une longue attente, l’international Oranje (27 capes, 5 buts) a fini par se présenter en zone mixte, là encore en direct sur Instagram, immortalisant ce moment en demandant aux journalistes de saluer ses nombreux admirateurs. Scène unique et cocasse qui témoigne de l’importance de la communication et du marketing dans la carrière d’un joueur qui n’hésite pas à jouer avec les journalistes et les chambrer quand il le faut : « Je pense qu’il sait très bien gérer son image. Ce qu’il faut retenir, et c’est bien pour le vestiaire, c’est qu’il met de l’ambiance », analyse Cornet en zone mixte.

« On vient voir jouer Memphis ! »

Aussitôt la zone mixte terminée, c’est ensuite sur Twitter que l’attaquant aux 5 buts et 2 passes décisives en 9 matches de Ligue 1 s’est présenté, postant une photo de sa célébration avant de répondre à un Wayne Rooney qui a visiblement apprécié le but de son ancien partenaire à Old Trafford. Vous l’admettrez, Memphis Depay a parfaitement compris que, au-delà du fait d’être un footballeur, il pouvait aussi capitaliser sur son nom et son image, et pouvait tirer d’immenses bénéfices d’une communication soignée et maîtrisée. Une aubaine pour l’OL et Jean-Michel Aulas, qui sait qu’un tel show-man peut l’aider à remplir plus facilement son Parc OL.

« Une fois de plus, au travers de ce que l’on voit, Memphis nous régale. C’est le signe d’une très grande classe, on est très heureux. C’est un joueur qui régale, on vient voir jouer Memphis », estime le dirigeant rhodanien, qui compte bien profiter du potentiel marketing de son joueur. C’est d’ailleurs ce que nous laissait entendre Martial Nardone, Business Unit Director de l’OL, courant février : « Au niveau merchandising, je vais l’accompagner, comme j’accompagne tous les top joueurs. On a une gamme spécifique autour d’Alex Lacazette, il est évident qu’on va développer une gamme autour de Memphis. Mais je laisse le service juridique traiter avec son entourage pour mettre ça en place ». Les choses pourraient s’accélérer encore lorsque l’intéressé maîtrisera parfaitement le français. Prochain cours pour lui mardi, c’est ce qui s’appelle être motivé !