En ce moment, il n’y en a que pour Neymar. D’autant plus après l’élimination du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid (1-3 ; 1-2). En effet, il existe maintenant beaucoup de spéculations autour de l’avenir - plus qu’incertain - de la star du PSG, arrivée l’été passé en provenance du FC Barcelone contre le paiement de sa clause, faisant de lui le joueur le plus cher de tous les temps, bien évidemment.

D’un côté, la presse spécialisée catalane évoque le fait que l’Auriverde aurait expliqué aux dirigeants du FC Barcelone qu’il avait fait une erreur en quittant la Catalogne, de l’autre côté, les journaux pro-Madrid annoncent que le joueur est prêt pour rejoindre la Casa Blanca de Zinedine Zidane. En outre, il n’aurait aucune envie de revenir jouer dans la capitale française, étant en ce moment au Brésil pour récupérer après son opération du pied droit.

Neymar est la pierre angulaire de l’économie du PSG

S’il s’en va, Neymar devrait rapporter gros au PSG mais ce sera aussi le cas s’il reste. En effet, selon les informations du Journal du Dimanche, toute la stratégie économique du club de la capitale repose sur la présence du Ney. Ainsi, plusieurs gros partenaires seraient sur le point d’être annoncés par la formation de la Porte d’Auteuil et les nouveaux contrats de sponsorings pourraient être dans les tons des plus grands clubs européens que peuvent être Manchester United ou le Real Madrid par exemple.

Toujours selon l’hebdomadaire, le PSG aurait transmis des garanties à l’instance de contrôle financier des clubs de l’UEFA (ICFC) et que l’enquête de cette dernière est toujours en cours. C’est le signe que l’élimination face au Real ne pose pas de problèmes financiers particuliers et que c’est bien Neymar la pierre angulaire du projet économique parisien. Après, s’il était amené à s’en aller cet été ou le prochain, comme le clame la presse espagnole, ce serait une autre paire de manche...