Hatem Ben Arfa pourrait choisir le Stade Rennais, mais il ne l’a pas encore fait. Rien n’a encore été décidé par le joueur, qui réfléchit intensément au meilleur choix possible pour la suite de sa carrière. L’assiduité du club breton, qui a signifié son intérêt dès le début du mercato estival par l’intermédiaire de son président Olivier Létang (l’un des rares soutiens de Ben Arfa durant son aventure au PSG), la perspective de jouer l’Europe (et pourquoi pas d’affronter Arsenal en Ligue Europa pour prendre sa revanche sur Unai Emery), et les bonnes discussions avec l’entraîneur Sabri Lamouchi sur son utilisation sont autant d’arguments en faveur des Rouge-et-Noir.

Cependant, il ne faut pas oublier la présence de l’OGC Nice dans le dossier. Le fil n’a jamais été rompu avec le club azuréen, qui a laissé un excellent souvenir au joueur, aussi bien du point de vue de la ferveur populaire que des relations cordiales avec la direction. Selon Nice-Matin justement, la direction niçoise a formulé une nouvelle proposition au joueur de 31 ans, à la hausse. Elle correspondrait aux attentes financières de Ben Arfa. Cela sera-t-il suffisant pour faire pencher la balance du côté de Nice ?

Hier, nous vous révélions l’existence d’une troisième offre en provenance d’un club français, à l’identité non révélée. Ce secret bien gardé pourrait bien devenir l’option choisie par le joueur, puisque ce mystérieux club aurait autant de chances de l’emporter que Nice et Rennes. A priori, Ben Arfa privilégiera la France plutôt que le Portugal (Sporting, Benfica). Chaque heure qui passe rapproche l’ancien Lyonnais de son choix, qui s’avère de plus en plus difficile au regard des jolis arguments avancés de toutes parts...