Trois jours après le quart de finale retour de Ligue des champions, entre Manchester City et Tottenham, qui s’était conclu sur un scénario complètement fou (victoire 4-3 de City, qui est éliminé après sa défaite 1-0 à l’aller), les deux équipes se retrouvaient de nouveau à l’Etihad Stadium, en Premier League cette fois-ci. Les Skyblues avaient à cœur de prendre leur revanche contre les Spurs, après un scénario cruel en C1 (le but de Sterling à la 90+3e, qui envoyait City en demi-finale, avait été finalement annulé par la VAR). Pour ce choc de la 35e journée de championnat, Pep Guardiola alignait un 4-3-3 classique, avec trois changements par rapport au match de mercredi, Kompany, Zinchenko et Foden étant alignés d’entrée cette fois-ci. De son côté, Pochettino optait pour un 3-5-2, avec notamment Paulo Gazzaniga dans les cages, puisqu’Hugo Lloris souffre d’un problème musculaire.

La rencontre démarrait à toute allure, avec l’homme en forme du côté de Tottenham, Heug-min Son, qui allumait la première cartouche de la rencontre, d’une frappe en angle fermé repoussée par Ederson en corner (3e). Mais Manchester City réagissait dans la foulée, avec Phil Foden qui marquait sur la première occasion du match pour les Citizens (1-0, 5e). Sur un centre de Bernardo Silva, Agüero remisait de la tête pour l’Anglais de 18 ans, qui n’avait plus qu’à donner un coup de casque pour pousser le cuir au fond des filets. Il s’agissait là du premier but de la carrière de Foden en première division anglaise. Les locaux mettaient alors le pied sur le ballon, mais sans se montrer particulièrement dangereux, et auraient pu se faire surprendre sur une percée d’Eriksen, si Ederson ne s’était pas illustré en repoussant du pied la tentative du Danois (14e). Heug-min Son butait à nouveau sur la défense de City (17e) et Gazzaniga captait bien une frappe de Foden (22e).

Kevin De Bruyne est sorti sur blessure

Globalement, Tottenham n’arrivait pas à toucher la balle, Manchester faisant tourner le ballon, sans pour autant se créer de multiples occasions, comme c’est souvent le cas pour une équipe entraînée par Guardiola. Un gros coup dur allait toutefois arriver pour City, lorsque Kevin De Bruyne quittait prématurément ses coéquipiers (38e), suite à un mauvais appui, lui qui a déjà eu des absences prolongées cette saison en raison de multiples blessures. Dans la fin de cette première période, relativement de faible intensité, Lucas ne parvenait pas à reprendre un centre de Foyth (40e), Walker lançait un missile en tribunes (42e), Ederson s’imposait de nouveau contre Son (44e) et les Citizens rentraient aux vestiaires sur cet avantage d’un but.

La rencontre repartait sur les mêmes bases après la pause, avec une domination de City dans le jeu, sans énormément d’opportunités. Foden voyait bien sa frappe passer à côté des cages de Tottenham (49e), Laporte ne cadrait pas sa tête (62e), et on s’ennuyait de plus en plus devant cette partie. Une main de Walker dans sa propre surface aurait pu offrir un penalty aux Spurs, mais l’arbitre de la rencontre ne bronchait pas, la jugeant involontaire (59e).

Une fin de rencontre tendue

Les remplacements effectués à l’heure de jeu par les deux entraîneurs, avec l’entrée de Sané côté City, Wanyama et Rose côté Tottenham, apportaient un peu de rythme, avec plus de prises de risques. C’est notamment l’Allemand des Skyblues qui se faisait remarquer lors de son entrée, avec tout d’abord une frappe qui passait à côté des cages de Gazzaniga (69e), avant de servir idéalement Sterling, qui forçait le portier des Spurs à accomplir une superbe parade pour garder les siens en vie (71e).

Le dernier quart d’heure de la partie était insipide, Manchester City se contentant d’endormir les velléités des Lilywhites, sans être totalement serein non plus. Il y avait de la crispation sur le terrain, comme en ont témoigné les différentes altercations qui ont impliqué Sterling, d’abord avec Gazzaniga (82e), puis Lucas (90e) et Vertonghen (90+3e). Finalement, City s’imposait 1-0, dans une fin de match étouffante. Au classement, les hommes de Guardiola reprennent la première place, un point devant Liverpool, qui joue demain contre Cardiff (à 17h). De son côté, Tottenham peut se voir détrôner de sa troisième place, si Arsenal s’impose demain face à Crystal Palace (à 17h).