Et si l’aventure d’André Ayew (28 ans) en Premier League prenait un nouveau virage ? La question mérite d’être posée au vu des rumeurs qui commencent à circuler outre-Manche à son sujet. Le sérieux Guardian assure en effet ce mardi que West Ham, avec qui le Ghanéen est sous contrat jusqu’en juin 2020, souhaite se débarrasser de lui au cours du mois de janvier.

Malgré 3 réalisations et 2 passes décisives en 16 apparitions en Premier League, le Black Star ne convainc pas le nouveau manager des Hammers David Moyes, venu à la rescousse du club londonien après le limogeage de Slaven Bilic. L’Écossais entend donc profiter du marché d’hiver pour le pousser vers la sortie. Plusieurs options s’ouvrent à l’ancien Marseillais.

Swansea est sur le coup mais...

L’une d’elles, toujours d’après le Guardian, est un retour à Swansea, où il retrouverait aussi son frère Jordan (26 ans). Le fils aîné d’Abedi Pelé avait en effet débarqué au Pays de Galles à l’été 2015 pour sa première expérience britannique. Un succès puisqu’il avait trouvé le chemin des filets à 12 reprises en 34 matches de PL cette saison-là. De quoi pousser les Swans, bons derniers au classement, à vouloir tenter de le relancer en janvier.

Seulement, le salaire de l’attaquant à Londres bloque pour l’heure les négociations, tout comme la lutte acharnée qui s’annonce entre les deux écuries pour le maintien parmi l’élite (les Hammers sont 18es et premiers relégables, avec deux points d’avance seulement sur les Swans). Une chose semble néanmoins sûre, West Ham ne veut plus d’André Ayew. Avis aux amateurs.