La nouvelle sortie médiatique de Mino Raiola sur Paul Pogba et Erling Haaland

Souvent accusé de déstabiliser les clubs avec des sorties médiatiques marquantes, l'agent Mino Raiola s'est défendu de tout impact sur les résultats sportifs, en revenant sur l'affaire Paul Pogba. Et il a évoqué l'avenir d'un autre poulain, le buteur norvégien Erling Haaland.

L'agent Mino Raiola en tribune lors d'un match
L'agent Mino Raiola en tribune lors d'un match ©Maxppp
La suite après cette publicité

En décembre dernier, Mino Raiola mettait le feu à l'Angleterre en lâchant cette déclaration au sujet de Paul Pogba, dont il est l'agent. « Paul n’est pas heureux à Manchester, il n’arrive plus à s’exprimer comme il voudrait. Il doit changer d’équipe, d’endroit. Il a un contrat qui se termine dans un an et demi, durant l’été 2022, mais je pense que la meilleure solution pour toutes les parties, c’est une vente au prochain mercato (estival). Le club d’Old Trafford, avec lequel les rapports sont bons, sait qu’il risquerait de le perdre pour 0€, étant donné que l’intention du joueur est de ne pas prolonger son contrat. » L'agent de 53 ans était alors accusé de tous les maux en Angleterre.

Dans une nouvelle interview, accordée aujourd'hui à la BBC, Raiola est revenu sur cette sortie médiatique. « J'ai juste exprimé une opinion, je ne voulais pas causer de problème. Je ne pense pas que cela ait déstabilisé qui que ce soit, car ils ont eu une série fantastique et ils ont même été premiers, pendant un certain temps, en championnat », rappelle-t-il, à raison. « Chaque fois que je donne mon opinion, tout le monde en Angleterre devient fou, et je suis le pire agent, ou le meilleur agent… Et les clubs sont tellement stressés par le public et les journalistes que j'ai appris à ne pas en parler beaucoup », assure-t-il. Celui qui gère le présent et l'avenir de Pogba, mais aussi d'Ibrahimovic, De Ligt, Lukaku ou encore Balotelli, refuse d'être le bouc-émissaire, même s'il ne se retient pas pour lancer ses piques.

La course est lancée pour Haaland

Pour lui, l'essentiel est de protéger ses joueurs et de les placer au centre du jeu. Il n'a pas besoin de faire grand-chose avec Erling Haaland, autre de ses prestigieux clients, tant le Norvégien récolte les louanges pour ses performances avec le Borussia Dortmund. « Il est évident que tout le monde considère Erling comme l'une de ces nouvelles futures stars potentielles parce qu'il est si difficile de faire ce qu'il fait à son âge à son niveau. Il sera l'une des futures stars de la prochaine décennie car nous voyons que des stars comme Ibrahimovic, Ronaldo et Messi arrivent à un âge où tout le monde se demande: "combien de temps pouvons-nous encore en profiter?" Tout le monde recherche donc la nouvelle génération. »

Mais alors que le question de l'avenir du buteur de 20 revient régulièrement sur le devant de la scène, Mino Raiola préserve le suspense. « Seuls 10 clubs au maximum peuvent se permettre de l'acheter et et lui offrir la bonne base après avoir été à Dortmund. Et quatre de ces clubs sont en Angleterre. Je ne pense pas qu'il y ait un directeur sportif ou un entraîneur dans le monde qui dirait "pas intéressé". C'est comme dire: "y a-t-il une équipe de Formule 1 qui ne serait pas intéressée par Lewis Hamilton ?" » Une chose est certaine, l'agent de 53 ans a, de son côté, su anticiper l'arrivée de la nouvelle génération pour continuer à être un agent très influent dans le monde du football.

Plus d'infos

Commentaires