L'espoir est toujours permis pour Loïc Rémy

Benevento espère toujours pouvoir recruter Loïc Rémy, recalé lors de sa première visite médicale.

Loic Remy célèbre un but avec le LOSC
Loic Remy célèbre un but avec le LOSC ©Maxppp

La nouvelle tombait il y a une dizaine de jours. Alors que son contrat de deux ans ne demandait qu'à être signé, Loïc Rémy (33 ans) voyait son transfert à Benevento, promu en Serie A, capoter suite à la visite médicale. Une mésaventure racontée en détails par son ancien coach à Lille Christophe Galtier.

La suite après cette publicité

«Loïc est confronté au même problème qu'il a eu partout quand il a signé un contrat. Chez nous, il y a eu quatre ou cinq experts pour valider sa qualification, apparemment ce n'est pas le cas en Italie», expliquait le technicien français en conférence de presse, faisant référence à l'anomalie cardiaque du joueur révélée lors de sa signature à l'Olympique de Marseille en 2010, ajoutant que l'attaquant ne reviendrait pas au LOSC.

Benevento y croit encore

Mais la messe n'est peut-être pas encore dite. Au micro de Sky Sport Italia, le directeur sportif de Benevento Pasquale Foggia a assuré qu'il n'avait pas perdu tout espoir de boucler l'arrivée de l'ancien Marseillais, international tricolore à 30 reprises (7 buts). «Nous misons encore sur lui. C'est notre premier renfort pour la saison prochaine. À ce jour, nous savons que les protocoles en Italie sont différents de ceux d'autres pays et nous sommes en train de réaliser d'autres tests», a-t-il lâché avant d'ajouter.

«Loïc est un joueur qui nous apporterait expérience et personnalité». Pour le dirigeant de l'écurie transalpine, l'optimisme est donc clairement de mise dans cette opération. Le dossier Loïc Rémy n'est donc peut-être pas totalement refermé. Une bonne nouvelle pour Filippo Inzaghi, coach de Benevento, qui mise beaucoup sur ce renfort.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires