Ligue 1 : match nul spectaculaire entre Lens et l'OM, le PSG et l'OL répondent au LOSC

Suite et fin de cette 23e journée de Ligue 1. Après le succès lillois à Bordeaux, le PSG et l'OL n'ont pas tremblé. En peine crise, l'OM se déplaçait à Lens. Et après avoir mené 2-0, les Phocéens ont dû se contenter du nul.

Les joueurs du RC Lens célèbrent un but contre l'OM
Les joueurs du RC Lens célèbrent un but contre l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais avaient la pression à l’occasion de cette 23e journée de Ligue 1. Quelques instants avant leur match respectif face à Nîmes et Dijon, Franciliens et Rhodaniens ont vu le LOSC s’imposer facilement à Bordeaux (3-0). Résultat : les deux poursuivants devaient obligatoirement s’imposer pour ne pas se retrouver distancés dans la course au titre, notamment un PSG restant sur une piètre défaite à Lorient le week-end dernier (2-3).

Face à la lanterne rouge de Ligue 1, les Franciliens n’ont pas été flamboyants, mais ils ont su priver très rapidement leur adversaire du ballon. Sans grande imagination, les hommes de Mauricio Pochettino se sont tout de même procurés quelques actions par l’intermédiaire de Sarabia (5e), Mbappé (7e) et Kean (11e). La situation s’est finalement débloquée suite à une mauvaise passe en retrait de Fomba bien flairée par un Di Maria qui n’en demandait pas tant pour ouvrir le score (1-0, 18e). A partir de là, les Rouge-et-Bleu n’ont eu qu’à dérouler, avant que Sarabia n’inscrive le but du break sur un caviar de Di Maria (2-0, 36e).

L'OM a eu chaud

Les Crocodiles ont bien réagi en seconde période en multipliant les actions devant la surface de Rico, mais Mbappé a tué tout espoir nîmois d’une belle frappe enroulée (3-0, 68e). Paris vainqueur, l’OL n’a pas tremblé non plus. Sur le terrain de Dijon, les partenaires de Memphis Depay ont rapidement mis Racioppi à contribution (17e, 19e). Un temps fort au cours duquel Houssem Aouar et Tino Kadewere ont eu moins de réussite que Lucas Paqueta. Quelques minutes plus tard, le Brésilien a en effet profité d’un service de Toko Ekambi pour remporter son face-à-face avec le portier adverse (0-1, 22e). Au final, les écarts restent donc figés entre le LOSC, le PSG et l’OL : les Gones conservent leur deuxième place, Paris reste troisième.

L’autre match très suivi de cette soirée était bien évidemment Lens-OM. L’affiche entre deux équipes du milieu de classement était scrutée de près par des observateurs curieux de savoir si les partenaires d’Alvaro Gonzalez allaient être capables de réagir après les incidents de la Commanderie et le départ d’André Villas-Boas. Après trois défaites consécutives, l’OM a su faire preuve d’une grande efficacité, contrairement à des Lensois joueurs mais punis pour des erreurs d’inattention. Très entrepreneurs, les Artésiens pensaient en effet ouvrir la marque par Simon Banza. But refusé pour hors-jeu (12e). Dix minutes plus tard, Florian Sotoca, parfaitement servi par Fofana, a vendangé son face-à-face avec Mandanda (22e). Bousculés, les Olympiens ont souffert et frôlé le scénario catastrophe sur une tête d’Alvaro Gonzalez passée juste au-dessus du but de son portier (29e). Très sollicité, le champion du monde 2018 a également répondu présent à la 32e minute, face à Clauss.

Le derby pour Monaco, 6e match sans victoire pour Domenech

Lens dominait, mais c’est à ce moment que l’OM a fait mal. Contre le cours du jeu, la passe d’Alvaro Gonzalez s’est transformée en centre pour Florian Thauvin. Auteur d’un enchaînement contrôle-tir croisé, le milieu offensif ne s’est pas fait prier pour donner l’avantage aux siens (0-1, 37e). Sonné, le RCL attendait la pause pour se remettre la tête à l’endroit. C’était sans compter sur le premier but en Ligue 1 d’Arkadiusz Milik, marqué sur un centre d’Alvaro Gonzalez (0-2, 45e+2). Un scénario très dur pour les Nordistes, mais avec l’OM, il se passe toujours quelque chose. Deux minutes après le coup d’envoi de la deuxième période, Lens a relancé la rencontre après un but inscrit par Sotoca (1-2, 47e). Revigorés, les coéquipiers de Gaël Kakuta ont logiquement poussé pour recoller au score. Ce fut chose faite par Facundo Medina peu après l’heure de jeu (2-2, 61e).

Le RCL a ensuite eu plusieurs occasions pour s’imposer (71e, 73e, 75e, 81e), mais on en restera là. Enfin, l’AS Monaco reste quatrième du classement, à trois points du PSG, après sa victoire face à l’OGC Nice (2-1). Le sixième succès consécutif du club princier en championnat. Six aussi comme le nombre de matches d’affilée sans victoire de Raymond Domenech avec le FC Nantes. Les Canaris pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score par Kolo Muani mais Camara a permis aux Verts d’arracher le point du nul.

Le classement complet de Ligue 1

Revivez le film du match PSG-Nîmes

Revivez le film du match Dijon-OL

Revivez le film du match Lens-OM

Les résultats de la soirée :

Matches à 19h

  • Bordeaux-Lille : 0-3 (Yazici, Weah, David)
  • Metz-Montpellier : 1-1 (Sarr pour Metz ; Laborde pour Montpellier)
  • Reims-Angers : 0-0
  • Rennes-Lorient : 1-1 (Terrier pour Rennes ; Boisgard pour Lorient)
  • Strasbourg-Brest : 2-2 (Thomasson, Aholou pour Strasbourg ; Charbonnier, Le Douaron pour Brest)

Matches à 21h

  • Dijon-Olympique Lyonnais : 0-1 (Paqueta)
  • Lens-Olympique de Marseille : 2-2 (Sotoca, Medina pour Lens ; Thauvin, Milik pour l'OM)
  • Monaco-Nice : 2-1 (Ben Yedder x2 pour Monaco ; Lees-Melou pour Nice)
  • Paris Saint-Germain-Nîmes : 3-0 (Di Maria, Sarabia, Mbappé)
  • Saint-Etienne-Nantes : 1-1 (Camara pour l'ASSE ; Kolo Muani pour Nantes)

Plus d'infos

Commentaires