L'incroyable demande de Tottenham à Mauricio Pochettino !

Limogé en novembre dernier malgré son excellent travail pendant plus de 5 ans sur le banc de Tottenham, Mauricio Pochettino avait trouvé un accord financier avec son président Daniel Levy, qui devait lui payer son salaire le temps qu'il retrouve un travail. Avec la crise liée au coronavirus, ce dernier a demandé à son ex-entraîneur une ristourne !

Mauricio Pochettino lorsqu'il entraînait les Spurs de Tottenham
Mauricio Pochettino lorsqu'il entraînait les Spurs de Tottenham ©Maxppp

Le 19 novembre dernier, Daniel Levy tranchait et décidait de limoger Mauricio Pochettino, entraîneur de Tottenham depuis 2014. Bien qu'il ait été encensé de toutes parts et qu'il ait mené son équipe en finale de la Ligue des Champions quelques mois plus tôt, l'entraîneur argentin n'a pas résisté à un début de saison raté, avec une 14e place en Premier League et une déculottée en Ligue des Champions face au Bayern Munich notamment (défaite 7-2 à domicile !). En Angleterre, la nouvelle du licenciement de Pochettino avait été un véritable choc, d'autant que l'Argentin a plusieurs fois repoussé des approches de cadors européens.

La suite après cette publicité

Mais très élégant, il est parti sans exprimer de rancoeur vis-à-vis de son président. Un président qui est sur tous les fronts depuis quelques semaines et la crise liée à l'épidémie de coronavirus. Daniel Levy est confronté aux soucis financiers, traversés par tous les autres clubs, et tente de limiter la casse. À tel point que, selon le Daily Mail, il a ouvert des négociations avec Mauricio Pochettino pour réduire ses émoluments !

En effet, dans l'accord qui avait été scellé au moment de son limogeage, Pochettino continuait de toucher son salaire le temps de trouver un nouveau club. L'Argentin gagnait 8,5 millions de livres par an, soit quasiment 10 M€. Face à la crise économique, Daniel Levy espère que son ancien entraîneur acceptera une réduction de cette somme, ou au moins un échelonnement différent. Le président des Spurs cherche par tous les moyens à atténuer les effets de la crise. Il avait été le premier président à décider de mettre ses employés au chômage partiel pour toucher les aides gouvernementales. Face au tollé, il avait finalement décidé de renoncer à cette manœuvre.

Plus d'infos

Commentaires