Pape Diouf réagit à la situation explosive à l'OM

Cette semaine a été agitée à Marseille après les déclarations inattendues d'André Villas-Boas en conférence de presse où il menaçait de partir. Il faut dire que son président Jacques-Henri Eyraud a fait venir Paul Aldridge. L'Anglais possède un carnet d'adresses étoffé outre Manche où il a déjà réussi à placer pas mal de joueurs et faire des plus-values. C'est tout ce que recherche l'OM, dont les finances sont au plus mal. Le coach portugais a tenu après la victoire de ses joueurs en Coupe de France à détendre l'atmosphère, d'autant que d'après nos informations, il ne compte pas quitter le club, souhaitant surtout mettre la pression alors que les résultats sportifs sont plus que positifs. Ce dimanche, Pape Diouf a réagi à ce psychodrame sur Téléfoot, expliquant la délicate situation.

La suite après cette publicité

«Je peux comprendre ça (la réaction d'AVB). Manifestement, il (Paul Aldridge) essaye de vendre des joueurs. Je ne suis pas en place mais ce qui est sûr c’est qu’il y a un actionnaire d’un côté qui souhaite que les finances soient guidées sur de bons rails et un entraîneur qui ne pense qu’aux bons résultats. Ça rend la situation explosive. Il faut quand même savoir que l’OM traîne un déficit proche de 120 M€. Autant Eyraud, je ne le connais pas mais je peux comprendre l’attitude qui est la sienne. Paul Aldridge ? C’est un homme de qualité mais je ne peux pas préjuger de ce qu’il va faire. Il est venu pallier les carences d’un Zubizarreta. Cette qualification en Ligue des Champions, je me demande si ce que pas qu’une goutte d’eau dans l’océan. Il faudrait pour l’OM se qualifier plusieurs fois en Ligue des Champions pour combler ce déficit. Je comprends André Villas-Boas qui lui ne pense qu’au sportif. (...) Oui il a eu raison.» L'ancien président marseillais prend donc le parti du coach portugais.

Plus d'infos

Commentaires