Le cas Lucas Hernandez fait trembler le Bayern Munich

Retourné sur le banc depuis le début de l'année, Lucas Hernandez fait à nouveau la grimace et se retrouve au cœur d'un conflit naissant au Bayern Munich.

Lucas Hernandez sous les couleurs du Bayern
Lucas Hernandez sous les couleurs du Bayern ©Maxppp

Tout semblait aller mieux en Bavière pour Lucas Hernandez (24 ans). Après une première année où il a été handicapé par les blessures, avant d'assister depuis le banc de touche au Final 8, le Français retrouvait les terrains depuis le début de cette saison. Profitant d'une blessure et d'une méforme d'Alphonso Davies, il a récupéré le poste de latéral gauche au Bayern Munich, dépannant de temps à autre en défense centrale. «Je me sens bien dans les deux positions. Je me fiche de la position tant que je joue.»

La suite après cette publicité

Le temps de jeu semble être sa priorité. Brillant face au Borussia Dortmund en novembre, le champion du monde a pourtant ce jour-là amorcé un début de rupture. Victime d'un léger pépin physique et avec le retour de son concurrent canadien : le voilà à nouveau en eaux troubles. Cantonné au banc de touche lors des trois premiers matches de janvier, puis entré en fin de rencontre face à Schalke le week-end dernier après avoir été titulaire contre Augsbourg, il n'est plus indiscutable. Pire même, il a perdu sa place de titulaire.

Flick et Salihamidžić en conflit sur le cas Lucas Hernandez

Hansi Flick lui préfère Davies ou encore la paire Boateng-Alaba, ce qui provoque quelques tensions au sein du Bayern Munich. L'entraîneur allemand entretient depuis quelque temps maintenant une relation difficile avec Hasan Salihamidžić. Il réfléchit d'ailleurs à quitter son poste en fin de saison pour prendre les rênes de la Nationalmannschaft. Le directeur sportif munichois, lui, ne comprend pas le choix de préférer Alaba, dont le contrat s'achève en juin et qui semble partir tout droit en direction du Real Madrid.

Le Bayern voudrait voir Lucas Hernandez bénéficier de plus de temps de jeu, d'autant qu'il veut le faire prolonger. Mais dans ce contexte, le champion du monde 2018 n'est pas chaud, lui dont le bail se termine en 2024. C'est AS qui nous apprend cette information ce samedi. De quoi provoquer une certaine colère au club, notamment entre Flick et Salihamidžić. Déjà la saison dernière, Hernandez avait prévenu qu'il réfléchirait à un départ s’il ne jouait pas suffisamment. Visiblement, le compte n'y est toujours pas et la menace est toujours d'actualité.

Plus d'infos

Commentaires