Ligue 1 : Saint-Etienne se casse les dents sur Angers

Au terme d'une rencontre plaisante à suivre, Saint-Etienne et Angers se quittent sur un nul logique 0-0. Un résultat qui n'arrange pas les affaires des Verts, 15es du classement ce soir.

Saint-Etienne fait match nul contre Angers
Saint-Etienne fait match nul contre Angers ©Maxppp

La Ligue 1 reprenait ses droits à l'occasion de ce Saint-Etienne-Angers (14e journée). Auteur de deux nuls de suite qui ont mis fin à une terrible série de 7 défaites consécutives, les Verts n'en restaient pas moins en manque de résultats. Au coup d'envoi, ils étaient toujours à la recherche de leur premier succès depuis la 3e journée, le 17 septembre dernier. Dans sa composition, Claude Puel changeait à nouveau quelques éléments comme les titularisations de Boudebouz et de Nordin en lieu et place de Youssouf et Khazri. Stéphane Moulin devait lui faire sans Sofiane Boufal, blessé pour plusieurs semaines. C'est Jimmy Cabot qui accompagnait Bahoken, Pereira Lage et Fulgini devant.

La suite après cette publicité

On assistait à un début de rencontre rythmé à défaut d'être spectaculaire. Saint-Etienne tentait de contrôler les débats face à des Angevins bien organisés défensivement et prêts à se projeter rapidement vers l'avant. Il fallait attendre le quart d'heure de jeu pour voir les choses s'animer. Après cette tentative écrasée de Nordin (11e), les deux équipes allaient vite de l'avant et se procuraient plusieurs occasions. Bouanga voyait son but être refusé logiquement pour hors-jeu (18e), Boudebouz allumait lui aussi la mèche (20e) avant de trouver la tête hors cadre de Debuchy (26e). Le SCO répondait par des contres et des gestes de classe d'Angelo Fulgini (24e, 30e).

Moulin et Bernardoni sauvent les meubles

On allait d'un but à l'autre dans cette rencontre mais le plan de jeu stéphanois se contentait d'accélérations d'Hamouma, alors que Bouanga se retrouvait sur la trajectoire d'une frappe de Boudebouz, qui prenait la direction du but (37e), avant de gâcher une énorme cartouche (40e). Cabot se montrait à son tour. Son enchaînement contrôle orienté-frappe méritait sans doute meilleur sort sans cet arrêt de Moulin (30e) tandis qu'il aurait sans doute mieux joué le coup en tombant après cet accrochage du bras de Kolodziejczak dans la surface (32e). Dans cette rencontre, il ne manquait que les buts. Malheureusement, le rythme retombait un peu en seconde période.

Les buts n'arrivaient jamais. La faute aux deux gardiens aussi. Il y avait d'abord la main ferme de Jessy Moulin sur cette tête de Fulgini (47e). Paul Bernardoni n'était pas en reste et boxait ce tir puissant en angle fermé de Bouanga (52e). Il claquait également au-dessus de la barre cette énorme frappe de Neyou (58e). Pour la suite de la rencontre, ce sont surtout les attaquants qui affichaient certaines lacunes, à l'image de Bahoken, qui effectuait un mauvais choix (58e, 70e) et d'El Melali, ignorant un Fulgini mieux placé (71e), ou encore Cho dont le centre précipité ne trouvait pas l'international Espoirs (86e). Face à une organisation défensive consistante, Saint-Etienne pensait tout de même faire la différence sur ce magnifique dernier mouvement où Khazri puis Aouchiche mettaient Neyou face au but (90e+4). Bernardoni en décidait autrement pour préserver un point. Les Verts devaient se contenter d'un 3e nul de suite mais c'était surtout un 11e match sans succès.

Revivez le film de la rencontre sur notre live.

Le classement de Ligue 1 à retrouver ici.

Plus d'infos

Commentaires