Exclu FM Ligue 1

Lens tient quatre noms pour succéder à Franck Haise

Par Sebastien Denis - Victor Garlan
3 min.
Will Still sur le banc du Stade de Reims   @Maxppp

En quête d’un entraîneur pour pallier le départ de Franck Haise, en partance pour l’OGC Nice, le RC Lens a coché les noms de quatre coachs dont Will Still et Bruno Genesio.

Le RC Lens va changer de visage. Après un exercice 2023-2024 pour le moins éprouvant, le club artésien a vu en quelques jours son DG, son responsable du recrutement, son entraîneur et son staff technique prendre la tangente pour diverses raisons. Si le club va repartir sur de nouvelles bases sous l’impulsion d’un Joseph Oughourlian bien plus présent qu’auparavant avec pour le moment un Jean Louis Leca présent dans l’encadrement et un Diego Lopez Gomez intronisé nouveau chef de la cellule de recrutement, d’autres mouvements sont à prévoir, à commencer par l’arrivée probable de Pierre Dréossi et celle forcément d’un coach pour remplacer Franck Haise.

La suite après cette publicité

Après quatre saisons effectuées sur le banc lensois, le technicien de 53 ans, devrait poursuivre sa carrière à l’OGC Nice. Comme nous le révélions la veille, le cinquième de Ligue 1 et qualifié pour la Ligue Europa la saison prochaine, a trouvé un accord avec le natif de Mont-Saint-Aignan. Si rien n’est encore officiel, l’affaire devrait se conclure rapidement dans la mesure où le principal intéressé a reçu les faveurs de la direction niçoise qui attend de son côté le feu vert de son propriétaire, INEOS. En parallèle, le board du RC Lens ne veut pas perdre de temps et s’active en coulisses depuis quelques jours maintenant pour lui dénicher son digne successeur.

À lire Monaco : Lens ne va pas se laisser faire pour Neil el-Aynaoui

Quatre noms dont Will Still et Bruno Genesio

Mais on ne remplace pas celui qui est a été l’un des grands instigateurs du projet lensois ces dernières années et le symbole de sa réussite. Et la tâche s’annonce conséquente. Pour parvenir à ses fins, la direction du RC Lens a dressé une short list au sein de laquelle figure quatre noms. Parmi les favoris à la succession de Franck Haise, on retrouve Will Still. À la recherche d’un club depuis son départ du Stade de Reims au début de mois de mai, le technicien belgo-britannique dispose du profil idéal pour reprendre le flambeau de son homologue lensois. Bien qu’il ait à maintes reprises clamer son envie d’officier en Angleterre, le natif de Braine-l’Alleud pourrait rebondir plus rapidement que prévu et poursuivre sa carrière en France.

La suite après cette publicité

Si le technicien de 31 ans figure en bonne position sur les tablettes du vice-champion de France 2023, rien n’est encore fait. De plus, les pensionnaires du stade Bollaert ont aussi jeté leur dévolu sur Bruno Genesio. Libre de tout contrat depuis la fin de son aventure à Rennes, le technicien français se cherche un nouveau point de chute. Un temps annoncé de retour à l’OL puis envoyé à l’OM ou encore au Besiktas, l’entraîneur de 57 ans a vu son nom également circulé du côté de l’OGC Nice. Plutôt hésitant devant le projet niçois, l’ex-coach rhodanien attend désormais la proposition idéale et pourrait voir d’un bon oeil l’idée de tenter l’expérience dans l’Artois bien qu’il n’ait pas encore été contacté par les décideurs lensois. Aux côtés des deux hommes précédemment cités, deux entraîneurs dont les identités demeurent inconnues figurent également dans cette liste. Qu’on se le dise, le début du mois de juin s’annonce mouvementé dans l’Artois et vitale pour l’avenir des Sang et Or.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité