Bundesliga : le Bayer Leverkusen termine la saison invaincu, Cologne descend en D2

Par Victor Garlan
4 min.
Leverkusen @Maxppp

Grâce à son succès contre Augsbourg, le Bayer Leverkusen devient le premier club à boucler une saison de Bundesliga invaincu. Renversé par Hoffenheim, le Bayern Munich abandonne sa place de dauphin à Stuttgart, large vainqueur à domicile devant Monchengladbach. Si Heidenheim a propulsé Cologne en deuxième division, l’Union Berlin a arraché son maintien sur le fil en battant Fribourg.

Le rideau tombe sur le championnat d’Allemagne. Ce samedi après-midi, les 18 équipes composant l’élite du football allemand étaient attendues sur le pont à l’occasion de la 34e et ultime journée de la Bundesliga édition 2023-2024. Sacré champion d’Allemagne pour la première fois de son histoire, le Bayer Leverkusen recevait Augsbourg avec pour seul et unique enjeu de boucler l’exercice invaincu, tandis qu’un triplé pourrait être obtenu dans les prochains jours avec la finale de la Ligue Europa et de la Coupe d’Allemagne. Dans cette rencontre aux allures de «petite finale» pour reprendre les propos tenus par Xabi Alonso en conférence de presse, les hommes du technicien espagnol ont fait respecter la hiérarchie grâce des réalisations de Victor Boniface et de Robert Andrich. La réponse du FCA et de son jeune prodige Mert Komur en seconde période restera anecdotique. Avec cet énième succès (2-1), le Bayer Leverkusen devient le premier club à boucler une saison de Bundesliga invaincu et étend sa série d’invincibilité à 51 matchs toutes compétitions confondues.

La suite après cette publicité

Pour sécuriser sa deuxième place derrière le Bayer Leverkusen, le Bayern Munich était dans l’obligation d’aller chercher les trois points face à Hoffenheim, toujours en course pour jouer l’Europe l’an prochain. Démarrant sur les chapeaux de roues, le club bavarois a fait la différence, porté par un excellent Mathys Tel, buteur puis passeur décisif pour Alphonso Davies. Si Maximilian Beier a relancé immédiatement les débats, Andrej Kramaric a renversé la partie en inscrivant un triplé pour offrir les trois points à sa formation ainsi qu’une qualification pour la Ligue Europa Conférence (4-2). Une contre-performance qui profite au VfB Stuttgart. En démonstration à la MHP Arena, le club souabe s’en est remis à son serial buteur Serhou Guirassy ainsi qu’à des réalisations de Jeong Woo-Yeong et Silas, pour faire exploser Monchengladbach (4-0) et récupérer la place de dauphin au détriment du Rekordmeister. La conséquence est terrible pour le Bayern Munich qui ne disputera pas la Supercoupe d’Allemagne 2024 quoiqu’il advienne. Face à une formation de Darmstadt d’ores et déjà condamnée à la relégation depuis avril, Dortmund s’est promené devant son public (4-0). On soulignera au passage le joli coup franc de Marco Reus pour sa dernière au Signal Iduna Park.

À lire Leverkusen et Xabi Alonso ne lâchent pas Dean Huijsen

Heidenheim condamne Cologne à la relégation, Bochum disputera les barrages

En parallèle, l’Eintracht Francfort et le RB Leipzig s’affrontaient à la Deutsche Bank Park. Surpris par Xavi Simons puis Benjamin Sesko, le SGE a inversé la vapeur en seconde période par l’intermédiaire d’Hugo Ekitike et d’Omar Marmoush pour accrocher le point du nul (2-2). Tenu en échec par le club saxon, Francfort reste néanmoins 5e et peut espérer disputer la Ligue des Champions la saison prochaine en cas de victoire finale du Borussia Dortmund face au Real Madrid à Londres, le 1er prochain. En bas de tableau, le suspense était à son comble. 17e avec trois points de retard sur la place de barragiste occupée par l’Union Berlin avant le coup d’envoi de cette journée, le FC Cologne devait s’imposer sur la pelouse d’Heidenheim, une équipe qui n’avait plus grand-chose à disputer si ce n’est clôturer sa première saison dans l’élite en beauté. Totalement à côté de la plaque, Cologne a pris l’eau dans le Bade-Wurtemberg, sèchement balayé par les pensionnaires de la Voith-Arena (3-1). Avec cette défaite, l’équipe visiteuse acte sa descente en deuxième division et sauve en parallèle la mise au club de la capitale.

La suite après cette publicité

Classement Bundesliga Live

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Leverkusen Leverkusen 90 34 65 28 6 0 89 24
2 Stuttgart Stuttgart 73 34 39 23 4 7 78 39
3 Bayern Munich Bayern Munich 72 34 49 23 3 8 94 45
4 Leipzig Leipzig 65 34 38 19 8 7 77 39
5 Dortmund Dortmund 63 34 25 18 9 7 68 43
6 Francfort Francfort 47 34 1 11 14 9 51 50
7 Hoffenheim Hoffenheim 46 34 0 13 7 14 66 66
8 Heidenheim Heidenheim 42 34 -5 10 12 12 50 55
9 Brême Brême 42 34 -6 11 9 14 48 54
10 Fribourg Fribourg 42 34 -13 11 9 14 45 58
11 Augsbourg Augsbourg 39 34 -10 10 9 15 50 60
12 Wolfsbourg Wolfsbourg 37 34 -15 10 7 17 41 56
13 Mayence Mayence 35 34 -12 7 14 13 39 51
14 M'gladbach M'gladbach 34 34 -11 7 13 14 56 67
15 Union Berlin Union Berlin 33 34 -25 9 6 19 33 58
16 Bochum Bochum 33 34 -32 7 12 15 42 74
17 Cologne Cologne 27 34 -32 5 12 17 28 60
18 Darmstadt Darmstadt 17 34 -56 3 8 23 30 86
Voir le classement complet

Dans la douleur, l’Union Berlin a devancé d’une courte tête une équipe de Fribourg qui pouvait garder un mince espoir de disputer l’Europe en cas de résultat favorable (2-1). Sur le fil, les Hommes de Fer arrachent leur maintien dans l’élite allemande. Restant sur une incroyable dynamique (invaincu depuis l’humiliation essuyée à l’Allianz Arena face au Bayern Munich 8 buts à 1 le 9 mars dernier) à l’image de son carton réalisé face au Borussia Dortmund la semaine passée, Mayence a assuré l’essentiel face au VfL Wolfsbourg (1-3). Dos au mur suite à l’ouverture du score de Paredes, les Nullfünfer sont revenus dans la partie par l’intermédiaire de leur pépite Brajan Gruda avant de l’emporter grâce à des buts de Sepp Van den Berg et Jonathan Burkardt. Après avoir longtemps occupé les bas-fonds du classement, Mayence a validé son maintien à la sueur de son front. Dans le nord de l’Allemagne, le Werder Brême était aux prises avec le VfL Bochum. Corrigés à la Weserstadion (4-1), les Graue Maus joueront leur survie en première division face au Fortuna Düsseldorf.

Les résultats de l’après-midi :

Bayer Leverkusen 2-1 Augsbourg : Boniface (12e), Andrich (27e) / Komur (62e)

La suite après cette publicité

Dortmund 4-0 Darmstadt : Maatsen (30e), Reus (38e), Brandt (72e), Malen (88e)

Eintracht Francfort 2-2 RB Leipzig : Simons (42e), Sesko (46e) / Ekitike (60e), Marmoush (79e)

La suite après cette publicité

Heidenheim 4-1 FC Cologne : Dinkci (16e, 22e), Sessa (35e), Beste (79e) / Tigges (64e)

Hoffenheim 4-2 Bayern Munich : Beier (8e), Kramaric (68e, 85e, 87e) / Tel (3e), Davies (6e)

Stuttgart 4-0 Monchengladbach : Guirassy (23e, 30e), Jeong Woo-Yeong (75e), Silas (82e)

Union Berlin 2-1 Fribourg : Hollerbach (68e), Haberer (90e+2) / Doan (85e)

Werder Brême 4-1 Bochum : Friedl (6e), Jung (78e), Stage (80e), Schmid (88e) / Antwi-Adjei (85e)

Wolfsbourg 1-3 Mayence : Paredes (18e) / Gruda (24e), Van den Berg (71e), Burkardt (85e)

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité