Le Barça, Lionel Messi, les médias : Antoine Griezmann lâche ses vérités

Agacé de laisser les médias, les observateurs et les supporters évoquer son cas depuis son arrivée au FC Barcelone, Antoine Griezmann a décidé de prendre la parole et d'évoquer sans détour sa situation compliquée.

Antoine Griezmann e le Barça ont pris cher face à la Juventus
Antoine Griezmann e le Barça ont pris cher face à la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Bientôt un an et demi qu'Antoine Griezmann n'est que l'ombre de lui même au FC Barcelone. Malgré un transfert à 120 M€ largement commenté, un statut de champion du Monde, une association qui laissait entrevoir de belles promesses avec Lionel Messi, le Français n'y arrive pas. Ses 17 buts et ses 5 passes décisives en 58 rencontres toutes compétitions confondues sous le maillot des culés apparaissent comme bien maigres comparés à son rendement à l'Atlético de Madrid, où il était tout simplement le joueur phare de son équipe. Jusque-là, il laissait son entourage, son club ou même Didier Deschamps s'exprimer sur sa situation qui ne convient à personne, ou même sur son avenir en Catalogne.

Cette fois, après une défaite du Barça sur la pelouse des Colchoneros ce week-end (1-0) où il est à nouveau apparu emprunté, l'attaquant de 29 ans a décidé de se présenter devant les micros de la chaîne Movistar en Espagne. «Je ne voulais pas parler, hormis sur le terrain. Mais je crois que c’est l’heure de mettre les choses à leur place. Ça fait longtemps que je supporte des choses, des commentaires et ça suffit » prévient-il d'emblée, avant de revenir sur sa fausse arrivée en 2018, puis son transfert définitif un an plus tard. «Léo m'a dit qu'il était déçu que je ne sois pas venu en 2018 car il avait en plus fait des commentaires publics. Ensuite, il m'a expliqué qu'il était content de me voir à Barcelone. (...) Il m'a dit qu'il était à "mort" avec moi.»

Griezmann n'a de problème avec personne au Barça

Le joueur de 29 ans reconnaît qu'il n'est pas au mieux depuis son transfert. Après 5 ans dans un même club au service du collectif, il voit son adaptation être compliquée par la crise sanitaire et la valse des entraîneurs (3 depuis son arrivée). «Valverde m'a demandé de jouer à gauche et d'aller dans l'espace, parfois de prendre l'intérieur, pour libérer l'espace et le couloir de Jordi Alba. C'est lui qui m'a donné l'opportunité de venir ici. J'ai beaucoup de respect pour lui. J'ai ressenti sa confiance. Avec Setién, j'ai appris dans les sorties de balle. Nous avions une relation normale», se souvient le Français, balayant au passage les rumeurs d'une brouille après une rencontre contre l'Atlético en juin dernier (2-2) où il est entré en toute fin de match.

Vient alors le moment d'évoquer Lionel Messi, celui qui fait la pluie et le beau temps au Barça, et demande une trêve de la part des médias et des fans blaugranas. «J'ai dit à Leo que je parlerais (à la presse), même si je n'aime pas ça, pour clarifier les choses. J'ai besoin d'un peu d'aide de tout le monde, des fans, du club. Celle de mes coéquipiers, je l'ai déjà. Les fans, les médias eux sont plus difficiles. Dans le vestiaire, tout est super. Qu'ils me laissent tranquille, on travaille. Avec l'entraîneur (Koeman), nous sommes en confiance. Ça ne s'arrête jamais. Quand je ne parle pas, on me demande de parler. Il y a toujours quelque chose à commenter. On ne me laisse jamais tranquille. Si quelque chose ne va pas, comme avec Leo, c'est que je veux partir, ou qu'on va me vendre en janvier. Tous les matins il y a quelque chose» se lamente-t-il, promettant également des jours plus heureux pour lui et le club.

«Je vous demande juste de me laisser un peu au calme»

«C'est difficile depuis deux ans. Mais il y a beaucoup de matchs à jouer et je pense que nous avons le niveau pour gagner des choses importantes. Nous devons réagir et c'est à mon tour de montrer que je suis prêt à jouer pour ce club. Je vais très bien ici à Barcelone. Les joueurs m'ont très bien accueilli. Je veux aider l'équipe. Ils m'ont fait confiance pour que je signe et maintenant je veux rendre cette confiance en aidant l'équipe à gagner. Il n'y a aucun problème avec personne. Je vais vraiment bien et je vous demande juste de me laisser un peu au calme » conclut Griezmann le tout dans un grand sourire comme soulagé d'en avoir terminé avec ce long entretien de presque une heure. Pour celui qui est sous contrat jusqu'en 2024, il s'agit désormais de montrer ses bonnes dispositions sur le terrain et de sortir le Barça de la nasse en Liga (13e).

Plus d'infos

Commentaires