Vente OM : Mohamed Ayachi Ajroudi est sorti du silence !

Identifié comme l'homme étant à l'origine du projet de rachat de l'OM, Mohamed Ayachi Ajroudi est sorti du silence. Et l'homme d'affaires franco-tunisien a confirmé sa volonté de faire main basse sur le club phocéen et d'y installer Mourad Boudjellal.

Frank McCourt pendant un match PSG-OM
Frank McCourt pendant un match PSG-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le possible rachat de l'Olympique de Marseille est presque sur toutes les lèvres depuis vendredi et les déclarations de l'ancien président du RCT Mourad Boudjellal, intermédiaire dans un projet de rachat de l'Olympique de Marseille avec des fonds venant du Moyen-Orient. Derrière lui, le nom de Mohamed Ayachi Ajroudi a aussi été évoqué, l'homme d'affaires franco-tunisien étant un autre intermédiaire. Le lendemain, le président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud a rapidement démonté cette rumeur samedi lors d'une conférence de presse. Mais la vérité pourrait être différente.

Invité dimanche soir sur Shems FM, une radio tunisienne, Mohamed Ayachi Ajroudi a logiquement parlé de ce projet de rachat. Il ne nous a pas été possible de traduire l'entretien réalisé en langue arabe, cependant, le site du média a publié les grandes lignes de l'interview dans laquelle on apprend notamment que cela fait plusieurs mois que l'homme d'affaires réfléchit à racheter l'OM. «Ajroudi a souligné que l'idée n'est pas née du moment mais a pris une année de travail, de planification et de consultations», et que «Ajroudi a ajouté que les consultations pour acheter l'Olympique de Marseille progressent positivement», a écrit le média sur son site internet.

Ayachi Ajroudi confirme pour Boudjellal

Shems FM a toutefois retranscrit quelques propos de Mohamed Ayachi Ajroudi. Le Franco-Tunisien ne s'est cependant pas arrêté là puisqu'il a aussi parlé de Mourad Boudjellal. «Le vendeur a le droit de refuser, mais en retour, l'acheteur a le droit de garantir la transaction au prix le plus bas possible, c'est finalement une question d'offre et de demande. Au cas où l'accord serait conclu, je n'assumerai pas le leadership du club. Juste ce qui est convenu avec mes partenaires, Mourad Boudjellal sera le président de l'Olympique de Marseille tandis que je mettrai en œuvre un plan pour le président du conseil d’administration», a-t-il ajouté.

Avant de partir, l’ingénieur de formation n'a bien évidemment pas échappé aux questions concernant les 700 millions d'euros évoqués pour le futur rachat du club phocéen. Cependant, ce dernier a «refusé de commenter le montant proposé de l'accord, estimé à 700 millions d'euros, soulignant que la divulgation définitive du montant serait reportée jusqu'à après la signature du contrat », écrit la radio. De nouveaux éléments qui devraient rapidement faire parler.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires