La Super League part en lambeaux !

Depuis quelques minutes, une partie des douze clubs engagés dans la Super League font machine arrière. Et les prétendants au départ ne font qu'augmenter.

12 clubs fondateurs composent cette Super League
12 clubs fondateurs composent cette Super League ©Maxppp
La suite après cette publicité

Hier soir, sur le plateau de l’émission espagnole El Chiringuito, Florentino Pérez justifiant, avec une certaine assurance et un peu de condescendance, la création de la Super League. « On travaille depuis plus de deux ans. La situation se dégradait déjà, et la pandémie nous a poussés à accélérer. Les joueurs et les cadres du club ont baissé leur salaire, nous avons vendu des joueurs qui seraient peut-être encore là. On l’annonce maintenant pour pouvoir essayer de lancer ce format dès la saison prochaine »

Mais la très juteuse compétition créée par le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, la Juventus Turin, l’AC Milan, l’Inter Milan, Liverpool, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Tottenham et Arsenal, censée refaire la santé financière de clubs incapables de réduire leurs dettes a du plomb dans l’aile. Face à la fronde, la presse anglaise indiquait plus tôt dans la journée que deux clubs anglais songeaient déjà à plier bagage : Manchester City et Chelsea.

Des départs en cascade

Quelques heures plus tard, la BBC a annoncé que les Citizens auraient déjà quitté ce tournoi et que les Blues seraient en train de préparer leur départ. S’en est suivi une cascade d’annonces réduisant presque à néant les espoirs de Super League de Florentino Pérez et d’Andrea Agnelli. En effet, alors que TalkSport a indiqué qu’une réunion de crise entre les clubs fondateurs allait se tenir ce soir en vue d’une possible dissolution, d’autres formations se sont ajoutées à la liste des candidats au départ.

TV3 a ajouté que le président du FC Barcelone, Joan Laporta, avait déclaré que les Blaugranas ne rejoindraient pas la Super League sans l’aval des socios… deux jours après avoir communiqué son statut de club fondateur de la compétition. Ensuite, c’est Arsenal et Manchester United qui seraient également sur le départ. Une information confirmée par The Times ce soir. Une nouvelle qui aurait même provoqué la démission du patron des Red Devils Ed Woodward ! À l’heure où cet article est écrit, près de la moitié des douze clubs fondateurs de la Super League ont donc fait machine arrière.

Plus d'infos

Commentaires