Moussa Sow révèle les raisons de son départ du Stade Rennais

Arrivé gratuitement à Lille et désormais co-meilleur buteur de Ligue 1, Moussa Sow est sans conteste l'une des plus belles pioches du dernier mercato estival. Et le Stade Rennais, à la recherche d'un attaquant supplémentaire, peut se mordre les doigts de ne pas avoir su lui faire confiance.

Sow en veut aux dirigeants rennais
Sow en veut aux dirigeants rennais ©Maxppp

On imagine la tête des dirigeants rennais à la lecture du classement des buteurs de Ligue 1. Car, avec la surprise El-Arabi, qui en partage la tête ? Moussa Sow, bien sûr, et ses 9 buts. De quoi donner des regrets au Stade Rennais, qui s’est résolu à laisser filer son attaquant gratuitement à Lille l’été dernier, et qui se cherche désespérément un buteur pour le prochain mercato hivernal. Moussa Sow aurait pu rester à Rennes, mais les choses ont mal tourné, comme le raconte son frère et conseiller Abou dans France Football.

La suite après cette publicité

« Il a eu une bonne période, mais les dirigeants n’ont pas continué à lui faire confiance. Et puis, il s’est trouvé en fin de contrat et il a été puni pour ne pas avoir voulu prolonger. Le problème des dirigeants rennais, c’est que même des années après, ils continuent de voir les jeunes formés au club comme des jeunes. J’aurais aimé qu’ils disent à Moussa : « On te donne un statut, à toi de nous montrer ce que tu sais faire. » Mais ce qu’on n’a pas pu obtenir en 8 mois de négociations avec Rennes, on l’a eu très vite avec Lille. Sur le plan sportif et financier, on ne pouvait pas refuser la proposition du LOSC, qui finalement a été le bon choix : on lui fait confiance et il joue libéré, ce qui n’était pas le cas à Rennes », raconte-t-il.

Meilleur buteur du Stade Rennais en 2008-2009, Sow ne sera aligné d’entrée que 9 fois au cours de la saison suivante, pour 15 entrées en jeu. Un temps de jeu famélique pour l’un des plus gros espoirs du club.« C’est vrai qu’après janvier je n’ai pas beaucoup joué. Dès que j’ai dit aux dirigeants que je ne prolongerais pas, on m’a mis à l’écart. Au début, ça m’a fait bizarre de ne pas entrer en cours de match. Puis j’ai compris et ça m’a fait mal. Mais j’ai dû me ressaisir et je n’ai rien lâché lors des entraînements », affirme Moussa Sow. « Alors, en arrivant à Lille, je savais qu’il fallait tout donner. Même si je ne pensais pas que ça irait aussi vite, je ne suis pas si surpris que ça, car ça fait quelques saisons que je progresse ».

Lille, qui alternait jusqu’alors entre Frau et De Melo à la pointe de son attaque, a trouvé en Sow l’élément décisif qui lui manquait depuis quelques saisons et l’handicapait dans la course à la Ligue des Champions. Devenu incontestable en l’espace de 13 journées, Sow a d’ores et déjà égalé son meilleur total de buts en Ligue 1. On ne saurait mieux conseiller au LOSC de faire attention au contrat de son international sénégalais, qui court jusqu’en juin 2013.

Plus d'infos

Commentaires