OM-Troyes : les deux clubs s’unissent pour condamner les propos racistes à l'égard de Hyun-Jun Suk

Mattéo Guendouzi et l'OM l'emportent face à l'ESTAC
Mattéo Guendouzi et l'OM l'emportent face à l'ESTAC ©Maxppp

Mardi, l’ESTAC a publié un communiqué afin de dénoncer des propos racistes à l’égard de son joueur Hyun-Jun Suk lors de la rencontre face à l’Olympique de Marseille. Si ce match s’est joué à huis clos, les caméras de Prime Video ont capté des images où l’on entend le banc marseillais déclarer, « le samouraï, il nous l'a découpé deux fois », avant d’ajouter : « il va faire des sushis ». Ce mercredi, les deux clubs ont décidé de publier un communiqué commun afin de condamner une nouvelle fois ces agissements.

La suite après cette publicité

« Après écoute des enregistrements de la rencontre OM / ESTAC, l'Olympique de Marseille se joint au club troyen pour condamner fermement les propos tenus à l’égard de Hyun-Jun SUK. L'OM et l'ESTAC rappellent leurs engagements respectifs contre le racisme. Le football est un terrain cosmopolite, riche de la diversité de ses tribunes et de tous ses acteurs. Et c’est tous ensemble que nous continuerons de lutter sans relâche pour éradiquer ce fléau. L'OM apporte également son soutien total au joueur troyen. Les présidents des deux clubs ont échangé dans un climat apaisé et le club olympien, par le biais de son Président Pablo Longoria, s’engage à demander des explications aux auteurs et à prendre les mesures nécessaires », peut-on lire dans le communiqué.

Plus d'infos

Commentaires