L'OL suit avec attention la situation de Christophe Galtier à Nice

Si Peter Bosz est pour l'instant parti pour conserver son poste d'entraîneur à l'OL, tout va très vite dans le football comme le dit l'adage. Et du côté du club rhodanien, on observe avec attention la situation compliquée que vit actuellement, à Nice, Christophe Galtier, ex-priorité de Jean-Michel Aulas et de Vincent Ponsot en mai dernier.

Christophe Galtier face à Stéphanie Frappart
Christophe Galtier face à Stéphanie Frappart ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a quasiment un an, Christophe Galtier était sur un nuage. Auréolé d'un titre de champion de France et d'un titre d'entraîneur de l'année aux trophées UNFP, le technicien marseillais annonçait son départ du LOSC. Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot, qui cherchaient alors un technicien de renom pour succéder à Rudi Garcia, faisaient de Galtier leur priorité absolue, allant même jusqu'à lui présenter le projet de l'OL dans un restaurant de Lyon et en offrant au coach un contrat de 3 ans et la possibilité de ramener 4 adjoints. Malheureusement pour eux, l'ancien coach des Verts rejetait leur offre pour terminer dans les bras de Nice et de Julien Fournier.

Un an plus tard, on ne peut pas dire que le bilan des deux parties soit incroyable. Le club rhodanien, qui s'était rabattu sur Peter Bosz, a vécu l'une des pires saisons de ses 25 dernières années. Malgré un parcours honorable en Ligue Europa, l'OL a connu de nombreuses désillusions que ce soit en Ligue 1 ou lors de sa piteuse élimination en Coupe de France dans les circonstances que l'on connaît. Actuel 8e de Ligue 1 après une nouvelle et triste défaite face à la lanterne rouge Metz (3-2), le club de JMA a dit quasiment adieu à une qualification européenne à deux journées de la fin du championnat.

Christophe Galtier très apprécié par Bruno Cheyrou

Quant à Christophe Galtier, s'il est toujours en course pour une place en Coupe d'Europe, la défaite en finale de la Coupe de France et seulement trois victoires (poussives d'ailleurs) lors des 9 derniers matches ont sacrément fait baisser la cote de popularité du technicien de 55 ans. Ajoutez à cela des relations très fraîches avec Julien Fournier depuis le dernier mercato hivernal et vous obtenez un coach en plein spleen en cette fin de saison. S'il est prématuré de parler d'un quelconque départ de Christophe Galtier dans les prochaines semaines, de nombreux clubs, notamment à l'étranger, scrutent avec attention sa situation et sont prêts à bondir.

Du côté de Lyon aussi, on garde un œil attentif sur le technicien azuréen en gardant à l'esprit que pour le moment, c'est bel et bien Peter Bosz qui est prévu pour commencer la prochaine saison. Bien évidemment, il n'y a pas l'ombre d'un contact entre les différentes parties, mais Bruno Cheyrou, le directeur du recrutement de l'OL, apprécie tout particulièrement Galtier et ne tarit pas d'éloges sur ce dernier lorsqu'il discute mercato avec les différents agents qu'il rencontre depuis quelques semaines, comme nous l'a confié une source interne rhodanienne...

Plus d'infos

Commentaires