OM : retournement de situation pour André Villas-Boas !

Annoncé partant depuis le départ d'Andoni Zubizarreta jeudi dernier, André Villas-Boas pourrait finalement rester. Trois éléments le font réfléchir.

André Villas Boas sur le banc de touche de l'OM
André Villas Boas sur le banc de touche de l'OM ©Maxppp

Jeudi dernier, le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, et le club annonçait un départ de l'Espagnol. Par conséquent, tout le monde a tremblé pour l'avenir du technicien portugais, André Villas-Boas, qui avait annoncé lier son avenir à celui de son directeur sportif. Mais depuis, le temps a passé et de nombreuses voix se sont fait entendre. De Jacques-Henri Eyraud à Frank McCourt, le patron de l'OM.

La suite après cette publicité

Le premier a expliqué vouloir continuer avec le Portugais, tout comme le second, mais que si celui qui est reparti à Porto voulait partir, on lui souhaiterait bonne chance. Nous apprenions ensuite que l'ancien de Tottenham et de Chelsea notamment s'était entretenu avec le Bostonien, histoire de discuter. Toutefois, ce lundi, il se pourrait très bien que les choses aient changé dans la tête du coach.

McCourt a joué son rôle

Selon les informations de Téléfoot, son départ n'est pas encore acté et il continuerait à réfléchir. Citant des sources proches d'AVB, trois éléments sont à prendre en compte et ceux-ci pourraient faire pencher la balance en faveur d'un statu quo, c'est-à-dire à ce qu'il reste à Marseille. D'autant que selon son agent, il attend une offre de prolongation de contrat, le sien s'achevant dans une petite année.

Le premier élément est évidemment la discussion avec le propriétaire de l'OM, dont aucun élément n'est sorti. Le second élément est à propos de l'estime que lui porte son groupe proportionnellement inverse à celui qu'il porte à JHE. Et enfin, les supporters, fans de lui, jouent aussi visiblement leur rôle dans la réflexion d'André Villas-Boas. Bref, rien ne semble terminé sur la Canebière.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires