Ligue des Champions : la bouffée d'oxygène d'Ousmane Dembélé

Ousmane Dembélé ne joue quasiment pas en Liga. Ce mercredi, en Ligue des Champions, il a marqué. C'est son deuxième but dans la compétition en deux rencontres. La Coupe aux Grandes Oreilles est sa bouffée d'air frais.

Ousmane Dembélé célèbre son but contre la Juventus
Ousmane Dembélé célèbre son but contre la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cet été, Ousmane Dembélé n'était pas loin de rejoindre l'Angleterre. Pas à Winchester, dans le Wessex, mais à plus de 330 km de là, à Manchester, afin de s'engager avec les Red Devils. Comme depuis deux mercatos estivaux maintenant, il est annoncé partant. Et comme l'année passée, où son nom avait été glissé dans un échange avec le Paris Saint-Germain concernant le Brésilien Neymar, il est resté.

Nouvel entraîneur, nouvelle vie ? Pour le joueur de 23 ans, le problème n'est pas le talent, tout le monde le sait. Le véritable souci concerne son physique et ses blessures à répétitions. Les médias espagnols annonçaient en début de mois que l'ancien du Borussia Dortmund et du Stade Rennais était une solution bis voire ter pour Ronald Koeman. Mais, sur les deux dernières journées de Ligue des Champions, le Français a été doublement décisif.

La semaine passée, contre les Hongrois de Ferencvaros, il n'était pas titulaire, mais il a joué les trente dernières minutes, remplaçant Trincão. Il ne lui a pas fallu très longtemps pour y aller de sa réalisation, bien servi par Lionel Messi. À la surprise générale, Dembélé était, tout comme Antoine Griezmann, titularisé ce mercredi sur la pelouse de la Juventus Turin pour la seconde journée de C1.

Messi a bien rigolé

Encore une fois, il a été décisif. C'est lui qui ouvre le score pour les Blaugranas. Côté droit, Lionel Messi change d'aile pour Dembélé. Le Tricolore prend le ballon assez loin, dribble, repique vers l'axe avant d'envoyer une frappe contrée par Federico Chiesa et qui lobe le portier turinois. Il suffisait de regarder le regard amusé de Lionel Messi pour comprendre. Sport résume : « le visage de Messi a tout dit après le but d'Ousmane . Il y avait un mélange de plaisanterie et de joie dans son sourire. Leo a fait la grimace de Mateo, le plus "voyou" de ses fils. Cela lui arrive avec la plupart des actions des Français: l'incrédulité l'envahit ».

Mais la rencontre du Français ne s'arrête pas à son but. À la fin de la première période, il avait réussi 96% de ses passes ! À la fin de la rencontre, ou tout du moins sa sortie (pour Ansu Fati à la 66e), il avait réussi un dribble sur deux, ce qui n'est pas rien quand on connaît le jeu de Dembélé tout en percussion. Avec seulement 90 minutes de jeu (en cinq matches, avec deux rencontres où il n'est pas rentré), Dembélé semble s'épanouir en Ligue des Champions. Pour le plus grand bonheur de Koeman et la plus grande joie de Lionel Messi.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires