Ces cracks en puissance que le FC Barcelone a à l'œil

Le FC Barcelone surveille de très près le marché des jeunes espoirs en Europe.

Ces cracks en puissance que le FC Barcelone a à l'œil
Ces cracks en puissance que le FC Barcelone a à l'œil ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le coup de foudre. En une saison, le FC Barcelone est tombé fou amoureux de Pedri (18 ans). Le club blaugrana se verrait bien rééditer pareil coup avec celui qui est déjà présenté comme son successeur à Las Palmas, Alberto Moleiro (18 ans). Mais l'Espagne n'est pas le seul terrain de chasse des pensionnaires du Camp Nou dans ce domaine, comme le prouve l'arrivée de Yusuf Demir (18 ans) en provenance du Rapid Vienne et celle à venir la saison prochaine d'Emre Demir (17 ans) depuis Kayserispor.

Le marché des jeunes pousses d'ailleurs, le Barça le scrute avec la plus grande attention, histoire de réaliser des bonnes affaires à moindre coût sur des prospects prometteurs. Sport nous offre ce mardi un tour d'horizon des jeunes talents de demain suivis de près par les Catalans. On apprend ainsi que Williot Swedberg (17 ans), milieu de terrain suédois de Hammarby sous contrat jusqu'en juin 2024, figure dans le radar azulgrana.

Un petit Français référencé

Annoncé comme l'une des futures pépites du centre de formation de l'Ajax, Naci Ünüvar (18 ans), l'ailier gauche néerlandais sous contrat jusqu'en juin 2023, est lui aussi sur les tablettes de l'écurie espagnole. Idem pour Arsen Zakharyan (18 ans), homme à tout bien faire du Dinamo Moscou sous contrat jusqu'en juin 2024, et Christos Tzolis (19 ans), attaquant grec de Norwich City.

Cocorico, on trouve également un petit Français dans la short-list barcelonaise. Il s'agit de Rayan Aït-Nouri (20 ans). Le Barça continue à suivre les traces du latéral gauche international Espoirs tricolore, protégé de Jorge Mendes, du côté de Wolverhampton, où son contrat court jusqu'en juin 2026. Les temps étant durs financièrement, Joan Laporta et ses équipes ne souhaitent passer à côté d'aucune affaire potentielle.

Plus d'infos

Commentaires