Luka Jovic a fait polémique en Espagne et en Serbie ces derniers jours. L’attaquant madrilène a ainsi brisé le confinement imposé par le Real Madrid, et par le gouvernement espagnol, afin de se rendre en Serbie pour rejoindre sa compagne. De quoi lui valoir de nombreuses critiques, certaines venues du président de son pays notamment. « C’est de ma faute si je ne me suis pas assez renseigné, mais je crois que c’est important qu’on nous explique correctement les conditions d’isolement, surtout pour les gens qui viennent de l’étranger. Mon ignorance est de ne pas avoir su comment se comporter pendant une période d’isolement », justifiait l’attaquant vendredi soir.

Mais tout ressemble à un mauvais film pour l’ancien attaquant de Benfica et de l’Eintracht Francfort. Mis sous pression par les autorités serbes, il risque gros. « Il y en a un qui se trouve dans un hôtel (le joueur d’Ascoli Nikola Ninkovic) et un autre dans son appartement (Jovic). Si l’un des deux quitte son logement, il sera arrêté. Je crois que les deux regrettent ce qu’ils ont fait, mais je leur ferai comprendre que la vie de son concitoyen est plus importante que leurs millions », déclarait même le président de la Serbie Aleksandar Vucic.

« Luka est venu pour être avec sa famille »

Son père Milan Jovic s’est exprimé dans des propos rapportés par Radio Puls : « Sofia (sa copine, NDLR) n’est pas sortie faire la fête pour son anniversaire parce qu’elle est enceinte. Luka n’a rien fêté dehors. Il était avec sa copine à la maison. Ils ne sortent pas de là-bas et on parle de façon régulière. Il a passé deux tests, et les deux ont été négatifs. C’est pour ça qu’il s’est dit qu’il pouvait aller en Serbie. Maintenant on dirait que c’est un grand criminel. S’il doit aller en prison, qu’il y aille... Je suis totalement d’accord avec le président et le Premier ministre, mais seulement s’il est coupable ».

Mais le père de celui qui peine un peu pour sa première saison au Real Madrid ne s’est pas arrêté en si bon chemin. «  Je soutiendrais cette décision s’il avait fait quelque chose de mal, mais il est arrivé à Belgrade et n’est plus sorti de la maison. Sofia est enceinte et ne peut pas sortir. Des photos des deux en train de s’amuser sont sorties, mais elles ont été prises en Espagne. Luka est venu pour être avec sa famille. On savait qu’il allait venir. Il a toujours été prêt à aider son pays, financièrement ou de toute autre manière. Je crois que les critiques ont été excessives. Il y a des choses qui ont été mal comprises. Ça me fait mal  », a déclaré Milan Jovic. Luka Jovic ne doit pas se sentir très soutenu en ce moment.