« Un monde nouveau, journal intime de Pochettino à Londres ». Voilà le titre de la biographie de Mauricio Pochettino, écrite avec le journaliste espagnol Guillem Balagué. Ironie du sort, c’est au lendemain de l’annonce du départ de Zinedine Zidane que l’entraîneur argentin était attendu dans une librairie de… Barcelone pour présenter son livre. Ironie, car c’est bien lui qui est considéré, par la presse espagnole, comme le grand favori pour succéder à l’entraîneur français sur le banc de touche du Real Madrid.

Premier écueil, il faudra pour cela s’entendre avec Tottenham, où il officie depuis 4 ans avec succès. Car c’est bien la presse anglaise qui avait raison hier : Pochettino ne dispose pas d’une clause libératoire spéciale au cas où le Real viendrait le chercher. Il l’a confirmé aujourd’hui au journal As, qui a saisi l’occasion de le voir en Espagne. Forcément, l’Argentin a été interrogé sur la perspective d’un transfert au sein de la Casa Blanca.

« Quand le Real Madrid t’appelle, tu dois l’écouter »

« Je vis dans le présent, il n’y a rien de plus important que cela. Je profite de ce qui se passe et ce qui doit arriver arrivera. Jorge Griffa (un de ses formateurs en Argentine, ndlr) m’a dit un jour que je devais laisser le football me guider, qu’il ne fallait pas que je cherche à changer mon destin », a-t-il répondu. « Je n’ai pas vu la conférence de presse de Zidane, je ne sais pas ce qu’il a dit », a-t-il également assuré à Marca. Pochettino est pourtant bien au courant de ce qu’il se trame.

Le média El Confidencial y est allé de son coup de fil et a pu discuter avec l’entraîneur argentin sur le sujet Real Madrid. « Quand le Real Madrid t’appelle, tu dois l’écouter. Même si dans ce cas ça ne dépend de moi. Je viens de signer un contrat longue durée avec Tottenham et je suis très content ici. Je me sens très bien à Tottenham parce qu’on me laisse travailler et on grandit tous ensemble. Maintenant, je veux me concentrer sur la préparation de la saison prochaine et me tenir un peu à l’écart de tout ce qui est en train de se dire », a-t-il expliqué. Le Real Madrid va-t-il persister dans ce dossier qui apparaît compliqué ?