Une page se tourne au Real Madrid. Après neuf saisons chez les Merengues, Cristiano Ronaldo vient de s’en aller pour découvrir les joies de la Serie A sous le maillot de la Juventus Turin. Tout le monde attend désormais la réponse, sur le marché des transferts, de la Casa Blanca qui devrait y aller fort après la perte de sa pépite et qui devra contenter des socios qui ne doivent pas franchement être ravis de voir la tournure que prend leur équipe favorite.

Car, en effet, le club madrilène vient de vivre un été très particulier. Après la troisième victoire de suite (c’est historique) en Ligue des Champions, les Merengues ont vu leur entraîneur, Zinedine Zidane, quitter la maison mère après des années passées chez eux. Julen Lopetegui a été choisi et ce dernier a été démis de ses fonctions par Luis Rubiales, le président de la fédération de football espagnole (RFEF), juste avant la Coupe du Monde. Florentino Pérez était donc ensuite pointé du doigt comme principal coupable de la déroute espagnole au Mondial russe après la défaite aux tirs au but contre la Russie en huitième de finale.

Tout est à refaire

Deux énormes coups durs donc pour le Real Madrid, qui avait su pourtant se montrer constant lors des dernières années. En effet, l’entraîneur était stable et l’effectif aussi, puisque les Merengues n’avaient pas vraiment recruté depuis deux ans. Mais aujourd’hui, tout est à reconstruire. Que ce soient les éléments qui vont garnir le terrain ou le banc de touche, le style de jeu de l’équipe et ,surtout, l’image, après le départ de CR7, tout est à refaire.

Ainsi, après cet été particulièrement compliqué, les dirigeants de la formation espagnole vont devoir s’activer pour remplacer le quintuple Ballon d’Or et il semble que la priorité ait un nom : Neymar, l’attaquant du Paris Saint-Germain. Une fois la période des transferts achevée, on saura si les décideurs espagnols ont pris les bonnes décisions, mais, pour le moment, le chantier reste immense et cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas vu cette institution dans une telle difficulté.