C’est désormais une habitude, Amiens aime réaliser de jolis coups médiatiques sur le marché des transferts. Pour son retour en Ligue 1, en 2017/18, le club picard était parvenu à attirer dans ses filets un certain Gaël Kakuta (28 ans), avec bonheur. L’été dernier, c’est l’international brésilien Paulo Henrique Ganso (29 ans) que l’ASC avait réussi à recruter, pour un résultat plutôt décevant.

Cette fois, pour contenter son nouveau coach Lukas Elsner, le directeur sportif John Williams travaillerait en coulisses pour s’offrir Ryad Boudebouz (29 ans), assure L’Équipe. Des premiers échanges ont eu lieu avec le milieu offensif et son entourage. Pour l’heure, l’international algérien (25 sélections, 2 buts) ne serait pas très réceptif, mais, on l’a vu, les pensionnaires de La Licorne savent se montrer convaincants.

Amiens tente le coup

Sous contrat jusqu’en juin 2021, le Fennec ne semble pas entrer dans les plans immédiats du Betis. Suite à une première saison plutôt intéressante en Liga, l’ancien Montpelliérain avait connu plusieurs pépins physiques et avait tenté de se relancer, en prêt du côté du Celta de Vigo. Les Galiciens, pas convaincus par son rendement (1 but en 11 apparitions en championnat), ont récemment décidé de ne pas lever l’option d’achat fixée à 8 M€.

Toujours d’après L’Équipe, Toulouse est également venu aux nouvelles pour le natif de Colmar. Une approche du club de la Ville Rose que l’intéressé a rapidement déclinée. À Amiens de jouer pour réussir là où le TFC ou encore l’OGC Nice et les Girondins de Bordeaux cet hiver ont échoué. Une chose est sûre, la Ligue 1 n’a pas perdu de vue Ryad Boudebouz.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10