Qui est Amin Sarr, la recrue surprise de l’Olympique Lyonnais

Par Aurélien Macedo
4 min.
Amin Sarr sous les couleurs de la Suède @Maxppp

Arrivant à l’Olympique Lyonnais en cette fin de mercato, Amin Sarr amène plein de promesses. Focus sur l’attaquant suédo-sénégalais de 22 ans.

Alors que Tetê et Karl Toko Ekambi ont quitté l’Olympique Lyonnais pour rejoindre respectivement Leicester et le Stade Rennais, le club rhodanien est à la recherche de renforts offensivement. Alors que des négociations sont en cours avec Jeffinho (23 ans) qui évolue à Botafogo mais aussi avec Wilson Isidor (22 ans) actuel joueur du Lokomotiv Moscou. Deux dossiers bien engagés auxquels s’ajoute Amin Sarr. Attaquant polyvalent du SC Heerenveen, celui qui est international U21 avec la Suède vient de rallier la capitale des Gaules. Le joueur de 21 ans qui alterne entre l’axe (15 rencontres) et l’aile gauche (5 matches) effectue une saison solide avec 5 buts et 6 offrandes avec le club néerlandais. Un rôle important au sein d’une équipe de fin de première partie de tableau (8e) en Eredivisie.

La suite après cette publicité

Alors qu’il débarque contre un chèque situé entre 12 et 13 millions d’euros du côté de l’Olympique Lyonnais, Amin Sarr s’est félicité de cette future collaboration : « c’est un transfert de rêve. C’est un grand club avec une histoire riche. Lyon est l’un des plus grands clubs de France. Je suis donc très heureux de ce transfert et j’ai vraiment hâte de jouer là-bas. Je me suis toujours senti heureux à Heerenveen. Je me suis fait des amis et des souvenirs pour la vie. Ce club sera toujours spécial pour moi. Ces derniers jours ont été très mouvementés, avec beaucoup d’appels téléphoniques. Je connais Lyon depuis mon enfance, je suis convaincu que je fais le bon choix.» Une nouvelle étape pour le natif de Malmö dont la progression est plutôt linéaire depuis ses débuts.

À lire Mercato OL : Alexandre Lacazette a pris sa décision !

Amin Sarr, un joueur de collectif

Formé au sein du Malmö FF où il a aussi connu un prêt à Mjällby, Amin Sarr est un régulier de la sélection espoirs suédoise U21 depuis 2020 et a vite fait son trou à Heerenveen. Compensant les départs d’Henk Veerman (Utrecht) et Runar Espejord (Bodo/Glimt), il a su rapidement se rendre important pour son coach Kees van Wonderen. Ce dernier a d’ailleurs regretté son départ au micro d’ESPN après une défaite contre le Vitesse Arnhem (3-1) ce samedi : «je dois encore attendre et voir. C’est dommage si Amin part. Mais nous sommes, après tout, un pays formateur. En tant que SC Heerenveen, nous devrions également être fiers que ces gars entrent en scène dans des grands clubs. Et quand ce genre de montants arrivent sur la table, vous ne l’arrêtez pas non plus. Nous devrions être heureux de pouvoir livrer ce genre de footballeurs.» Il faut dire qu’il a su transformer le domaine offensif des Superfriezen en formant un duo redoutable avec Sydney van Hooijdonk (22 ans) qui affiche lui 7 buts et 1 offrande en 20 matches. Duo très complémentaire, il avait d’ailleurs réalisé sa meilleure performance l’été dernier contre … Le Vitesse Arnhem justement lors d’une victoire 4-0 avec un triplé pour Sydney van Hooijdonk et un triplé de passe décisive ainsi qu’un but pour Amin Sarr.

La suite après cette publicité

«Nous savions tous les deux que ça allait arriver. C’est un bon déclic et nous sommes également complémentaires sur le terrain. Nous nous accordons également beaucoup de crédit. C’était vraiment la journée parfaite pour nous» expliquait d’ailleurs le coéquipier d’Amin Sarr après cette rencontre. Joueur de collectif et attaquant créatif, Amin Sarr doit néanmoins progresser dans l’efficacité. Ancien défenseur et consultant pour ESPN Hans Kraay Junior a particulièrement été surpris du prix évoqué dans ce transfert : «douze ou treize millions, c’est beaucoup d’argent pour quelqu’un qui ne marque pas beaucoup de buts.» Le droitier est d’ailleurs davantage à l’aise que dans l’axe, une place qui ne lui sera pas garantie avec un certain Alexandre Lacazette dans ce secteur, à moins d’un passage à deux pointes ou une animation lui permettant de revenir vers l’intérieur. Amené à grandir, Amin Sarr trouvera en l’Olympique Lyonnais un club censé l’amener à s’épanouir. Avec un coéquipier comme Alexandre Lacazette qui est aussi très altruiste, ils peuvent néanmoins obtenir une belle entente. Pour autant, le contexte particulier autour de l’OL et une pression plus importante peuvent aussi jouer contre lui. Amin Sarr est prévenu, il passera au révélateur une fois le maillot lyonnais sur le dos.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité