Premier League : un Arsenal convaincant renverse Leicester

Après avoir été mené au score, Arsenal a su revenir dans la partie pour renverser la tendance grâce à David Luiz, Alexandre Lacazette et un grand Nicolas Pépé (3-1).

Alexandre Lacazette qui célèbre avec ses coéquipiers
Alexandre Lacazette qui célèbre avec ses coéquipiers ©Maxppp

Pour la 26eme journée de Premier League, Leicester, troisième du championnat, recevait un Arsenal qui pointait à la onzième place. Un match entre deux équipes qui restaient sur deux dynamiques différentes. Alors que les Gunners s’inclinaient 1-0 face à un Manchester City imbattable, les Foxes, eux, disposaient de Liverpool (3-1) puis d'Aston Villa. Pour cette rencontre, Mikel Arteta comptait sur un duo made in Ligue 1 en attaque avec la présence d’Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé. Malgré quelques bons mouvements dans les premiers instants du match, Arsenal s’est comme souvent fait avoir en enchaînant les mauvais choix et les imprécisions techniques. Et face à une équipe connue pour son réalisme, ça n’a pas raté.

La suite après cette publicité

Après une perte de balle de Xhaka, Tielemans s’en allait seul au but bien aidé par un Pablo Mari qui décidait de reculer jusqu’à son gardien sans attaquer le Belge. Tout seul et libre, l’ancien milieu de Monaco n’avait donc plus qu’à frapper pour battre le portier allemand (1-0, 7e). Mais dans cette rencontre, c’est bien les hommes de Arteta qui produisaient le football le plus alléchant. Quelques bons mouvements collectifs ont servi à redonner confiance aux joueurs et c’est logiquement qu’à force de dominer les débats, Arsenal revenait au score. Sur un coup franc de Willian, c’est David Luiz qui reprenait d’un coup de casque au point de penalty (1-1, 40e). En confiance, les offensives des Gunners étaient de plus en plus tranchante. Et sur une grossière main de Ndidi dans la surface après une frappe de Pépé, l’arbitre sifflait penalty. Un penalty transformé par Lacazette (1-2, 44e).

Un Nicolas Pépé décisif

Sur le terrain, Leicester n’avait rien de l’équipe en place qui déroulait son jeu comme lors du début de saison. Très peu dangereux, les hommes de Brendan Rodgers souffraient sans doute de l’absence de leurs éléments forts comme Wesley Fofana, James Maddison ou Denis Praet. Et les sorties sur blessure de Harvey Barnes et Jonny Evans n’arrangeaient rien. De l’autre côté par contre, tout allait pour le mieux à l’image d’un Nicolas Pépé qui montrait qu’il avait retrouvé ses jambes. L’Ivoirien inscrivait même le troisième but de son équipe après un bon mouvement avec Willian et Ødegaard, fraîchement entré en jeu. Il poussait dans le but vide une remise (involontaire?) de Willian (1-3, 52e).

Désarmé et sans ressources, Leicester n’arrivera jamais à renverser la rencontre. Les dernières attaques déstructurées auront laissé plus d’espaces en contre à Pépé et consort, que mis le danger sur la cage de Leno qui aura passé finalement un match très tranquille. Comme un symbole et signe que les Foxes n'allaient pas bien, Jamie Vardy aura traversé la rencontre sans tirer une seule fois au but. Au classement, les coéquipiers de Lacazette remontent à la neuvième place de Premier League tandis que Leicester reste toujours troisième avec quatre points d’avance sur West Ham en attendant le match de Chelsea.

Retrouvez le classement de Premier League ici.

Plus d'infos

Commentaires