Ligue Europa : Lucas Ocampos offre la qualification en demi-finale au Séville FC !

Deuxième et dernière soirée des quarts de finale de la Ligue Europa. Le Séville FC a empoché son ticket pour les demi-finales en l'emportant au bout d'un match dominé, mais ennuyeux, face à Wolverhampton, grâce à un but de Lucas Ocampos (1-0).

Lucas Ocampos face à Wolverhampton
Lucas Ocampos face à Wolverhampton ©Maxppp

Quart de finale séduisant au programme ce mardi soir entre Wolverhampton et le Séville FC, à Duisbourg en Allemagne. L'écurie anglaise, qui a démarré la compétition dès le mois de juillet, avec des tours préliminaires, est parvenue à se hisser à ce niveau face au spécialiste de la compétition, triple vainqueur consécutif en 2014, 2015 et 2016 et double vainqueur consécutif en 2005 et 2006. Un quart que l'on pouvait aussi qualifier de duel d'entraîneurs respectés aussi entre Nuno Espirito Santo et Julen Lopetegui. Les Wolves étaient articulés en 3-5-2 face au 4-3-3 du FC Séville. Et le match partait fort, avec beaucoup de rythme et la volonté d'imposer son jeu pour chaque équipe.

La suite après cette publicité

Wolverhampton faisait une belle impression, avec un beau pressing et le musculeux Adama Traoré pour mener des contres à 100 à l'heure. C'est justement sur un contre qu'il doublait toute la défense andalouse, poussant Diego Carlos à un tacle désespéré en pleine surface (11e). Penalty logique, mais Raul Jimenez ne le tirait pas franchement bien, permettant à Yassine Bounou de le détourner (13e) ! Séville s'en sortait bien mais peinait toujours à trouver des espaces dans le schéma très compact des Wolves. Cependant, les Andalous mettaient le pied sur le ballon et imposaient de plus en plus leur propre rythme de redoublement de passes, sans parvenir à trouver le décalage fatal.

Ocampos buteur providentiel

Plutôt discret en début de rencontre, Lucas Ocampos se mettait en évidence sur une belle frappe enroulée (37e) qui passait de peu à côté. C'était trop peu pour Séville, certes dominateur, mais sans réelle occasion franche. Au retour des vestiaires, on repartait sur la même dynamique, avec un Séville dominateur mais aux décalages trop rares et un Wolverhampton bien recroquevillé. Difficile de trouver des espaces et de créer du jeu, mais les hommes de Lopetegui maintenaient malgré tout la pression dans le camp adverse. En-Nesyri se permettait un joli numéro d'équilibriste (63e) mais butait sur Rui Patricio.

Nuno Espirito Santo lançait alors une option plus offensive en faisant entrer Pedro Neto à la place de Moutinho, repassant ainsi en 3-4-3. Diogo Jota remplaçant ensuite Adama Traoré, globalement décevant après son rush en début de rencontre. Cela ne changeait pas la dynamique puisque les Andalous se montraient malgré tout les plus entreprenants. Et ils allaient être récompensés à la 88e minute. Sur un corner joué à deux, Ever Banega envoyait un centre que Lucas Ocampos reprenait rageusement de la tête (1-0, 88e). L'ancien Marseillais marquait ainsi le but de la victoire et de la qualification, son premier but en Ligue Europa cette saison (14 buts en Liga) ! Séville rencontrera donc Manchester United en demi-finale de la compétition.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires