Le coup de pouce financier de deux joueurs de l'OM pour boucler l'opération Amine Harit

Si l'Olympique de Marseille devrait vraisemblablement accueillir Amine Harit en prêt, c'est grâce au geste de ses Espagnols Pol Lirola et Alvaro Gonzalez, qui ont accepté de baisser leur salaire. Explications.

Amine Harit sous le maillot de Schalke
Amine Harit sous le maillot de Schalke ©Maxppp

La dernière journée de l'Olympique de Marseille a été animée. Les Phocéens ont espéré pouvoir vendre un joueur - Boubacar Kamara ou Duje Caleta-Car - dans le sprint final du mercato pour dégager des liquidités et alléger sa masse salariale, notamment pour valider le prêt du milieu offensif international marocain Amine Harit (24 ans) en provenance de Schalke 04.

La suite après cette publicité

Pablo Longoria n'a pas réussi à dégraisser et l'opération Harit semblait en péril. Mais visiblement, les Olympiens ont finalement obtenu le feu vert de la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion, gendarme financier du football français. Et RMC Sport croit savoir comment les Marseillais s'y sont pris pour convaincre l'instance.

Le beau geste d'Alvaro et Lirola

Et l'ancien Nantais pourra remercier deux de ses futurs nouveaux partenaires, à savoir Alvaro Gonzalez (31 ans) et Pol Lirola (23 ans). Selon RMC Sport, les deux Espagnols ont en effet accepté de revoir leur salaire à la baisse pour permettre à leur direction de valider l'arrivée de ce renfort supplémentaire. Des réductions qui ont suffi alors que d'autres joueurs étaient eux aussi prêts à faire un effort d'après la radio.

Un geste fort de la part des deux Ibères, notamment le latéral droit qui vient tout juste de signer définitivement du côté de l'Orange Vélodrome. Amine Harit a lui aussi consenti une baisse des émoluments négociés au départ pour que l'affaire arrive à bon port. Pablo Longoria peut souffler et remercier ses deux compatriotes.

Plus d'infos

Commentaires