PL : Tottenham résiste à Liverpool au terme d'un match très animé

Par Lucas Billard
3 min.
PL : Tottenham résiste à Liverpool au terme d'un match très animé @Maxppp

Touchés ces derniers jours par le Covid-19, Tottenham et Liverpool se sont bel et bien affrontés ce dimanche dans le cadre de la 18ème journée de Premier League. Et ce alors que la tenue de ce match a un temps été menacée, les Spurs, qui n'avaient plus joué depuis le 5 décembre dernier, ayant notamment vu leurs trois dernières rencontres programmées être reportées (Brighton, Burnley et Leicester). Cela n'a pas empêché les deux formations, incapables de se départager (2-2), de livrer une partie rythmée et très plaisante aux spectateurs du Tottenham Hotspur Stadium. Les Reds de Jürgen Klopp, privés de Fabinho, Henderson ou encore Van Dijk et qui a offert au jeune Tyler Morton sa première titularisation en Premier League, ont démarré pied au plancher, mettant d'emblée la pression sur les Londoniens et imposant leur jeu. Robertson n'est d'ailleurs pas passé loin d'ouvrir le score de la tête (2e). Et pourtant, c'est bien Tottenham qui lancé les hostilités grâce à Harry Kane d'une frappe croisée, sur un bon service d'un Ndombélé titulaire pour la première fois sous l'ère Antonio Conte aux côtés d'Alli, (1-0, 13e). Alors que le capitaine des Three Lions venait de buter in extremis sur Ibrahima Konaté (12e). Sonnés, les Liverpuldiens n'étaient même pas loin de craquer dans la foulée. Mais Son a manqué le coche à deux reprises (16e, 18e), avant qu'Alisson n'écœure Alli (30e).

La suite après cette publicité

Et à force de rater, Tottenham allait s'en mordre les doigts. Sur un centre piqué de Robertson, Jota catapultait le ballon de la tête au fond des filets (1-1, 35e) d'un Lloris qui avait auparavant repoussé des tentatives de TAA (10e) et de Keita (20e). Le capitaine des Bleus s'employait encore devant Salah (43e) pour laisser les 2 équipes à égalité à la pause. Les 22 acteurs repartaient de plus belle au retour des vestiaires. Si un coup de casque de Jota fuyait de peu le cadre de Lloris (48e), Alisson sortait une énorme parade devant Kane (54e), qui n'est ensuite pas parvenu à rabattre le ballon de la tête à bout portant (55e). Le rythme retombait peu à peu, la fatigue prenant le dessus sur les organismes. Jusqu'à ce que Robertson n'endosse le costume de buteur au terme d'un cafouillage autour d'Hugo Lloris (1-2, 69e). Cette réalisation ravivait la flamme de ce match. En l'espace de quelques minutes, Son a profité d'une sortie manquée d'Alisson pour égaliser (2-2, 74e). Puis Robertson a craqué, commettant une vilaine faute lui ayant valu un carton rouge après intervention de la VAR (78e). Malgré l'entrée en jeu de Lucas et les 6 minutes de temps additionnel notamment, les Spurs n'ont pas profité de leur supériorité numérique en fin de match. Antonio Conte conserve son invincibilité en Premier League avec Tottenham, qui pourra regretter ses nombreux ratés face à un Liverpool qui voit sa série de 6 victoires de rang prendre fin, ne profitant par ailleurs pas du faux pas de Chelsea contre Wolverhampton.

À lire Boubacar Traoré est définitivement un joueur de Wolverhampton
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité