C’est la crise à Liverpool après une semaine catastrophique !

Par Chemssdine Belgacem
4 min.
Klopp avec son adjoint @Maxppp

Sèchement battu sur sa propre pelouse contre l’Atalanta Bergame ce jeudi en quarts de finale de Ligue Europa, Liverpool s’est encore incliné à domicile contre Crystal Palace ce dimanche. Sur un fil sur la scène continentale, les Reds se sont encore sabordés ce dimanche avec ce nouveau revers qui amenuisent considérablement leur chance de sacre en Premier League.

Mais que se passe-t-il à Liverpool ? Fin janvier, Jürgen Klopp a annoncé son départ de Liverpool à l’issue de la saison à travers une vidéo d’une minute qui a été visionnée des millions de fois à travers le monde. Arrivé dans la peau d’un coach talentueux de Bundesliga, le tacticien allemand va repartir de Liverpool comme une légende. Néanmoins, comme chaque grand nom dans l’histoire du ballon rond, soigner sa sortie est un talent qui est réservé à l’élite. En effet, très peu ont pu partir en apothéose. Mais voilà, alors qu’un triplé était encore possible en début de semaine, tout semble être parti en fumée ce dimanche après une semaine cauchemardesque sur les bords de la Mersey.

La suite après cette publicité

En effet, jeudi, les Reds ont été surclassés par l’Atalanta Bergame en quarts de finale de Ligue Europa. Outre cette terrible déconvenue, les motifs d’espoir étaient encore là pour les ouailles de Jürgen Klopp. En effet, ayant suffisamment démontré dans son histoire sa capacité à remonter un déficit de trois buts sur la scène européenne, le club anglais a des arguments sportifs pour renverser la situation la semaine prochaine dans l’antre bergamasque. Autre appel à vite tourner la page : la Premier League. Bien placé dans le trio de tête en championnat, Liverpool avait l’obligation de l’emporter ce dimanche face à Crystal Palace pour entretenir ses rêves de titre à côté de Manchester City et Arsenal qui sont en pleine bourre. Mais encore une fois, rien ne s’est passé comme prévu pour les coéquipiers de Mohamed Salah.

À lire Liverpool : la sortie cash de Virgil Van Dijk sur son avenir

Les Reds sont abattus !

En effet, face à leur public, les Reds ont encore connu une terrible déconvenue. Montrant une fragilité défensive déconcertante en première période, le club des bords de la Mersey a logiquement concédé l’ouverture du score. Toujours offensifs en seconde période, les champions d’Angleterre 2020 ont cruellement manqué d’efficacité pour arracher le partage des points ou la victoire. C’est simple, avec 2,87 buts attendus, Liverpool est resté muet face à une défense londonienne solide et solidaire et un Dean Henderson impérial. Un couac offensif qui frustre forcément Wataru Endo, le milieu défensif japonais : «nous avons eu beaucoup d’occasions en première mi-temps, nous sommes donc déçus de ce résultat. Je pense que nous aurions pu marquer plus et mieux jouer. Nous savions que nous devions commencer fort dès le début du match. Je pense que c’est ce que nous avons fait dès le début. Nous avons eu beaucoup d’occasions et si nous avions marqué quelques buts de plus en première mi-temps, le résultat aurait été différent.»

La suite après cette publicité

Classement général Premier League

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Man City Man City 91 38 62 28 7 3 96 34
2 Arsenal Arsenal 89 38 62 28 5 5 91 29
3 Liverpool Liverpool 82 38 45 24 10 4 86 41
4 Aston Villa Aston Villa 68 38 15 20 8 10 76 61
5 Tottenham Tottenham 66 38 13 20 6 12 74 61
Voir le classement complet

Et avec ce deuxième revers de rang, Liverpool confirme sa mauvaise passe actuelle. Encaissant douze buts lors des six derniers matches, les Reds n’ont pas marqué dans cette semaine si décisive pour juger leur saison. Mais voilà, encore confiant suite à la défaite contre l’Atalanta, Jürgen Klopp est désormais dégoûté, comme il l’a confié à la BBC : «cette fois-ci, je me sens vraiment, vraiment mal. J’ai besoin de temps pour l’assimiler. Une conséquence après le revers contre l’Atalanta ? Je ne sais vraiment pas, je ne pourrais pas le dire. Avec de telles occasions, nous n’avons pas eu de chance. Que pouvait faire Darwin Núñez sur son occasion ou Mohamed Salah… En seconde période, Crystal Palace a eu de la chance de ne pas être puni, mais c’est pour cela que nous n’avons aucun point et que Crystal Palace en a trois. Le titre ? La réponse est assez simple. Si nous jouons comme ça en première mi-temps, pourquoi gagnerions-nous le championnat ? Si nous jouons comme en deuxième mi-temps, alors nous pourrons gagner des matches. Gagnez des matches, soyez présents jusqu’à la fin et nous verrons où cela nous mènera.»

Visiblement pessimiste pour aller chercher le titre, le tacticien allemand ne devrait pas compter sur son vestiaire pour sauver sa dernière danse avec Liverpool. Désormais à deux points de Manchester City et potentiellement à trois d’Arsenal en cas de victoire des Gunners contre Aston Villa, la donne se complique sérieusement pour les Reds et tout le monde en a l’air conscient dans le nord de l’Angleterre. En effet, à en croire les propos d’Andrew Robertson à Sky Sports, le vestiaire liverpuldien ne se fait pas d’illusion : le titre est dorénavant inaccessible cette saison. «Il faut savoir saisir sa chance, rumine le défenseur gauche écossais. Les joueurs devant le but doivent faire mieux. Mais les gars de l’arrière, en tant qu’unité défensive, doivent faire mieux. Le titre en Premier League ? Aujourd’hui, c’est fini, malheureusement. Il y a beaucoup de regrets dans le vestiaire que nous ne voulions pas avoir au début de la journée. Nous devons aller de l’avant.» Aller de l’avant passera désormais forcément par un exploit pour Liverpool : celui de renverser l’Atalanta Bergame en Italie ce jeudi pour poursuivre leur rêve de sacre en Ligue Europa. Pas une mince affaire…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité