Jean Vincent, Zinédine Zidane, Bafétimbi Gomis et maintenant Marvin Martin. Voilà les hommes qui se sont fendus d’un doublé pour leur première sélection. Forcément, de par son poste, c’est le rapprochement avec Zidane qui a affolé tous les médias au coup de sifflet final de la rencontre Ukraine-France (1-4). « Je n’aime pas trop cette comparaison. C’est vrai que c’est un très grand joueur et que c’est flatteur, mais il faut que je reste humble et que je continuer à travailler », a tenu à affirmer Martin après le match. Et pourtant, ses coéquipiers de la sélection ne se sont pas gênés pour apporter leur pierre à l’édifice sur ce sujet.

« Je suis content pour Marvin. C’est un joueur qui a énormément de qualités. Il est jeune, ce soir il s’est lâché comme il le fait avec son équipe. Je ne sais pas si c’est un nouveau Iniesta, je le souhaite. Le coach parlait de Zizou. Si on peut faire un mélange des deux, ce serait bien et ça donnerait un coup de pouce à l’équipe », a commenté Éric Abidal, relayé par RMC. Si même Laurent Blanc s’y met... « Je sais que vous allez faire la comparaison avec Zidane. Je lui souhaite la même carrière que Zinedine, qui avait aussi marqué deux buts pour sa première sélection », a glissé le sélectionneur national à la presse.

Marvin Martin est un jeune joueur plein de fougue au grand talent, l’avis est partagé de tous : ceux qui le connaissent depuis longtemps comme Jérémy Ménez - « Je le connais depuis très longtemps, je sais ce qu’il est capable de faire. Il faut qu’il continue comme ça, sans se prendre la tête. Tout le monde l’aime bien ici, il est arrivé tranquillement, il faut qu’il reste sur cette idée. Je pense qu’il pourra aller très loin. C’est quelqu’un qui ne doute pas beaucoup et qui profite » - comme ceux qui ont appris à le découvrir à l’instar de Benzema, dans les bras duquel Martin s’est précipité sur les deux buts. - « Je suis content pour Marvin Martin, c’est un mec que j’aime bien. C’est un bon. Je discute beaucoup avec lui. »

Mais attention, le concert de louanges reçu peut avoir un effet parfois dévastateur et le retour sur terre est parfois difficile. Franck Ribéry, qui a lui aussi été encensé à ses débuts avec l’équipe de France, ne dit pas autre chose. « Je ne savais pas qu’il allait jouer et connaitre sa première sélection ce soir (lundi). C’est un très bon joueur. Je pense que le dur commence pour lui. Ça ne sera pas facile. Des joueurs qui ont marqué deux buts pour leur première sélection, il n’y en a pas beaucoup. Il y a eu Zizou. J’espère qu’il fera la même carrière que lui. » Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est bien le joueur du Bayern Munich qui apporte une goutte de lucidité dans cet océan de compliments. Désormais, Marvin Martin sera regardé avec beaucoup plus d’attention et cela commencera dès la saison prochaine, à Sochaux ou ailleurs.

Dans le même thème :

- Ukraine-France : les notes du match