Premier League : un nul et deux perdants entre Manchester United et Chelsea

Dans un choc pour les places européennes avec de l'engagement mais sans dextérité technique, aucune des deux équipes ne fait la bonne opération. Manchester ne profite pas du faux pas de Leicester face à Arsenal, tandis que Chelsea reste à portée d'Everton.

N'Golo Kanté et Bruno Fernandes, lors de la rencontre entre Chelsea et Manchester United.
N'Golo Kanté et Bruno Fernandes, lors de la rencontre entre Chelsea et Manchester United. ©Maxppp

Chez lui, Chelsea a d’abord montré les muscles. Revigorés depuis l’arrivée de Thomas Tuchel sur leur banc, les Blues sont littéralement rentrés dans le lard de Manchester. Mason Mount, décalé à gauche à l'issue d'un contre éclair initié par une récupération de Ben Chilwell, est passé intérieur pour rechercher Olivier Giroud à l'opposé dans la surface, mais Luke Shaw a joué les pompiers de service en évacuant le danger en corner (3e). Mason Mount, encore lui, s'est ensuite faufilé dans la surface sur une passe malicieuse de Ziyech, avant de se heurter au robuste Victor Lindelöf (7e). Pendant ce temps, Antonio Rüdiger a distribué un ou deux taquets, histoire de notifier sa présence. À droite maintenant, Callum Hudson-Odoi a déposé Shaw pour distiller un centre, Maguire s'est troué, mais Lindelöf était encore là pour enlever le ballon à Giroud (9e).

La suite après cette publicité

Bruno Fernandes a alors calmé les ardeurs londoniennes. En un coup de patte non loin du rond central, le Portugais a touché Marcus Rashford, proche de remiser tout de suite sur un Mason Greenwood bien seul dans la surface quand Christensen s'en est mêlé (11e). Le rapport s'est alors relativement inversé et Mount a concédé un coup franc aux abords de sa surface, dont le renvoi de Mendy a touché le bras de Hudson-Odoi, puis Mason Greenwood... Stuart Attwell, après vérification de la VAR, n'a pas indiqué le point de penalty (16e). Les Reds Devils, sortis des cordes, ont agressé Chelsea à leur tour avec un pressing haut. Callum Hudson-Odoi y a échappé une première fois suite à un renversement de jeu de Mount à droite et un relai avec Azpilicueta, mais a trop croisé sa volée spontanée (22e).

Balles à blanc

Puis c'est David de Gea, après une remise de Scott McTominay, qui s'est mis le feu tout seul en relançant directement sur Olivier Giroud, sauf que le Français, trop impatient, a totalement dévissé (31e). Un peu plus tard, Antonio Rüdiger, au niveau de la ligne médiane, a changé le jeu sur Callum Hudson-Odoi à droite, qui a progressé et centré devant le but pour un Olivier Giroud un peu court (37e). Autre chose notable du premier acte : les deux ballons très dangereux perdus par N'Golo Kanté, mal négociés par Rashford (24) et Bruno Fernandes (42e). Le second acte a commencé comme le premier, avec des Blues à l'attaque. Ben Chilwell, depuis la gauche, a adressé un centre en retrait dans la surface et, devant les six mètres, Hakim Ziyech a coupé du gauche avant de voir son tir être détourné par la main droite miraculeuse de David de Gea (49e).

Dans la foulée, Reece James a suivi, mais Shaw s'est sacrifié. En deux minutes, les Mancuniens ont encore répondu. Une tentive de Mason Greenwood a flirté avec la lucarne de Mendy (60e), qui a écarté tant bien que mal une frappé masquée de Scott McTominay tout de suite après (61e). Mason Mount (décidément), servi par un Ziyech inspiré, a enfumé Shaw avec un dribble derrière la jambe dans la surface, sans pouvoir enchaîner avec suffisamment de spontanéité (64e). Chelsea a continué de pousser avec ses moyens et Timo Werner n'a pas mordu dans un ballon au second poteau (83e). Le contre du K.O a finalement été annihilé par Kanté, après une passe manquée de Scott McTominay (90e). Les Red Devils, reste donc dauphin mais ne creusent pas l'écart avec Leicester renversé par Arsenal plus tôt dans la journée, Chelsea stagne pour sa part à la cinquième place et peut voir Everton revenir à hauteur demain.

Plus d'infos

Commentaires