Qui pour succéder à André Villas-Boas à l'Olympique de Marseille ?

André Villas-Boas mis à pied par l'OM, Pablo Longoria s'est déjà mis en quête d'un nouvel entraîneur pour la fin de saison. Voici quelques noms qui pourraient être associés au club français.

Jorge Sampaoli avant son premier entraînement à l'Atlético Mineiro
Jorge Sampaoli avant son premier entraînement à l'Atlético Mineiro ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un coup de tonnerre s'est abattu sur Marseille ce mardi. Suite au recrutement d'Olivier Ntcham hier soir à quelques minutes de la fermeture du mercato, André Villas-Boas a annoncé en conférence de presse avoir présenté sa démission à sa direction. Il ne voulait pas du milieu de terrain français, malgré les départs dans ce secteur de jeu de Morgan Sanson et de Kevin Strootman. Alors que Jacques-Henri Eyraud a accepté cette démission, il manquait encore l'accord du grand patron, Frank McCourt, qui avait personnellement sollicité le Portugais au printemps dernier pour le voir rester au club. C'est au propriétaire américain de valider ou non cette décision. Finalement, un autre verdict est tombé plus tard dans l'après-midi. Villas-Boas a été mis à pied.

AVB est donc parti et n'a pas été sur le banc demain soir à Lens (retrouvez le film du match). La fin est actée et la première interrogation levée. Le coach de 43 ans n'est pas parti seul, tout son staff est parti avec lui, donc on ne verra pas Ricardo Carvalho sur le banc. C'était donc Nasser Larguet, le directeur du centre de formation, épaulé de Philippe Anziani, l'entraîneur de la réserve, qui a pris en charge l'équipe première contre Lens puis probablement cette semaine, en attendant de trouver un successeur. Pablo Longoria devra alors se mettre en quête d'un entraîneur pour la fin de la saison et des candidats existent. Voici une petite liste exhaustive.

Qui pour remplacer AVB ?

Les moyens de l'OM sont limités et la situation sportive n'est pas très reluisante depuis quelques semaines. Une qualification en Ligue des Champions s'éloignant, les entraîneurs libres de renom sont d'ores et déjà à oublier. De toute façon, Ernesto Valverde a déjà fait savoir qu'il n'était pas intéressé. Les Max Allegri, Leo Jardim, Robert Moreno, Luciano Spalletti et Rafael Benitez évoluent dans une autre catégorie. Comme nous vous le révélions Maurizio Sarri a bien été contacté, mais n'est pas forcément convaincu par le projet. Il reste Lucien Favre, doté d'un très joli CV. Il y a seulement un petit obstacle, le Suisse ne souhaite pas venir en cours de saison. L'OM peut-il se permettre d'attendre l'été prochain ? Pas sûr.

Se tourner vers des techniciens moins huppés serait une solution plus envisageable. Dans la catégorie des libres, ils sont finalement assez nombreux comme les Français Patrick Vieira, Jocelyn Gourvennec et Bruno Genesio, qui a encore déclaré récemment qu'il pourrait diriger une autre équipe de Ligue 1 que l'OL. Il y a aussi des étrangers qui connaissent notre championnat de France comme Sylvinho, Gustavo Poyet ou encore Oscar Garcia. Le Portugais Bruno Lage est libre lui aussi, mais ne connaît pas la France, pas plus qu'un Quique Setién. Il faudra sans doute regarder du côté de l'Italie également. Durant ce mercato, Pablo Longoria nous a appris qu'il aimait regarder de l'autre côté des Alpes où son carnet d'adresses et ses réseaux fonctionnent à plein.

La piste Sampaoli

Dans ce cas-là, il n'est pas impossible d'imaginer quelqu'un comme Vincenzo Montella, l'expérimenté Walter Mazzarri ou Giuseppe Iachini être contacté. La cote de Fabrizio Ravanelli est quant à elle beaucoup plus élevée. L'ancien attaquant marseillais s'était essayé brièvement à la carrière d'entraîneur, avec Ajaccio notamment, mais n'a pas connu une grande réussite. Toujours est-il qu'il rêve de revenir à l'OM, lui qui avait candidaté au poste de head of football l'été denier. Mais, ces derniers jours, d'autres pistes ont fleuri dans la presse. La première celle de l'actuel coach de Palmeiras, Abel Ferreira. Mais l'ancien milieu de terrain de Braga, récent vainqueur de la Copa Libertadores, est concentré sur le Mondial des Clubs.

Finalement, c'est peut-être bien un disciple de Marcelo Bielsa qui va prendre la barre : Jorge Sampaoli. Déjà cité en 2016, il entraîne actuellement l'Atlético Mineiro (3e de Serie A brésilienne) et ne compte pas se décider avant la fin du championnat d'ici la fin février. En Espagne, on rapportait un accord de principe, ce qui n'est pas le cas. Nous en sommes qu'aux premiers contacts entre les deux parties. De là à dire qu'il sera le prochain coach, il y a un gouffre. Pablo Longoria va devoir accélérer.

Plus d'infos

Commentaires