Cagliari : les déboires de Kevin Strootman

Lanterne rouge de Serie A avec Cagliari, Kevin Strootman, prêté par l'Olympique de Marseille cet été, ne s'attendait pas à autant de difficultés.

Kevin Strootman sous le maillot de Cagliari
Kevin Strootman sous le maillot de Cagliari ©Maxppp
La suite après cette publicité

Si l'Olympique de Marseille de Jorge Sampaoli, actuel 5e au classement de Ligue 1, entend jouer les premiers rôles cette saison, Kevin Strootman (31 ans), lui, vit une réalité bien différente. Le milieu de terrain, prêté cette saison à Cagliari (avec une année supplémentaire en option), devra se battre pour ne pas descendre en Serie B. Après un mauvais début d'exercice, les Sardes sont bons derniers au classement de Serie A, avec seulement 3 petits points pris en 7 journées. L'international oranje (46 capes, 3 buts), lui, a disputé 5 de ces rencontres de championnat (et une en Coupe d'Italie). Sans pouvoir réellement influer sur le cours des évènements.

Au cours d'un entretien accordé au Corriere dello Sport, le natif de Rotterdam ne s'est pas caché. «Lutter pour ne pas descendre, c'est presque un autre sport. Maintenant, je ne joue plus pour le titre, je n'y pense même plus, c'est la réalité que j'ai apprise au Genoa, je dois la montrer ici aussi à Cagliari», a-t-il assumé, espérant faire honneur à sa réputation de lavatrice (machine à laver, surnom donné par un certain Rudi Gardia du temps de l'AS Roma). «Sept ans sont passés, mais j'espère de jouer à ce niveau pour que l'on m'appelle encore comme ça».

L'OM attentif...

Malgré les difficultés, le Batave, auteur d'un bon premier semestre 2021 en prêt au Genoa (18 matches), ne regrette pas son choix. «Tout le monde m'a super bien accueilli», a-t-il apprécié, assurant qu'il sera bientôt à son meilleur niveau. «Je sais que je dois donner plus. J'ai eu quelques problèmes à une cuisse après un coup, mais, maintenant, je suis bien et je travaille fort. Avant, c'était un peu difficile de travailler avec les matches rapprochés, mais, maintenant, il y a plus de temps pour pouvoir faire mieux».

L'OM suit évidemment ses prestations de près. Son contrat court en effet toujours jusqu'en juin 2023 et les Phocéens assument 70% de son salaire cette saison, à en croire les déclarations du président de Cagliari Tommaso Giulini, à savoir 380 000€ bruts par mois. À ce tarif-là, les Marseillais croisent les doigts pour que Kevin Strootman et Cagliari se réveillent, histoire de ne pas avoir à gérer à nouveau ce lourd dossier dans quelques mois...

Plus d'infos

Commentaires