Angleterre - Sénégal : les compositions probables

Par Anas Bakhkhar
4 min.
Angleterre - Sénégal : les compositions probables @Maxppp

Pour son premier huitième de finale depuis 2022, le Sénégal affrontera l'Angleterre dans l'antre d'Al Bayt ce dimanche soir (20 heures). Voici ce que nous réservent Gareth Southgate et Aliou Cissé.

La suite après cette publicité

C'est une participation qui rentre un peu plus dans l'histoire de la sélection : pour leur troisième apparition de leur histoire, le Sénégal, dauphin des Pays-Bas dans le groupe A, jouera les huitièmes de finale pour la deuxième fois en Coupe du Monde. Cette fois, ce sera au Qatar face à l'Angleterre, leader de la poule B devant les États-Unis. Après 2002, édition durant laquelle ils avaient éliminé en poules l'équipe de France, déjà tenante en titre à l'époque, et la Suède en prolongation du huitième de finale avant l'élimination face à la Turquie, les Lions espèrent réitérer cet exploit et offrir au football africain une quatrième présence en quarts de finale de la compétition (1990, 2002, 2010), une deuxième à titre personnel. Sans Sadio Mané, les hommes d'Aliou Cissé, championne d'Afrique l'hiver passé, ont su arracher leur billet pour les 8es grâce à deux victoires face au Qatar (3-1) et l'Équateur (2-1), et ce malgré une défaite face aux Oranje pour leur entrée en lice (2-0).

De leur côté, les Three Lions ont connu une phase de groupes plus tranquille en s'imposant à deux reprises, et avec la manière. La sélection outre-Manche n'avait fait qu'une bouchée de l'Iran (6-2) avant d'être bousculé par la Team USA (0-0) et de s'offrir le scalp de son voisin et rival, le Pays de Galles (3-0). L'équipe menée par Gareth Southgate, bien critiqué par la presse anglophone avant le début de ce rendez-vous planétaire, s'est distinguée dans cette première étape comme la meilleure attaque du tournoi (9 buts), et ce devant les Bleus et le Portugal (6 chacun), notamment grâce à son Mancunien Marcus Rashford (3 réalisations) ou encore son attaquant vedette Harry Kane (3 offrandes). Pour sa 16e participation en Coupe du Monde, les Anglais ont l'occasion d'enregistrer un septième quart de finale, et pourquoi pas faire mieux qu'une quatrième place acquise au Mondial 2018 après sa défaite en petite finale face à la Belgique.

À lire Randal Kolo Muani raconte son duel perdu face à Emiliano Martínez

Deux onze à l'accent "british"

Concernant les compositions qui pourraient être alignées par les deux sélectionneurs, en débutant par celle de l'Angleterre, l'ex-international anglais Gareth Southgate (57 sélections, 2 buts) ne devrait pas changer ses plans et partir donc sur un 4-3-3 à pointe basse. Devant le dernier rempart Jordan Pickford, les Mancuniens John Stones (City) et Harry Maguire (United) devraient gérer l'axe de la défense, aux côtés de leurs coéquipiers respectifs en club Kyle Walker à droite et Luke Shaw à gauche. Alors que Declan Rice devrait être positionné devant la défense, Jude Bellingham et Jordan Henderson complèteraient le milieu de terrain. Enfin, Marcus Rashford, co-meilleur buteur de la compétition avec Kylian Mbappé et Lionel Messi, accompagnerait Harry Kane, meilleur passeur de la phase de poules, et Raheem Sterling sur le flanc droit.

La suite après cette publicité

Pour le onze de départ du Sénégal, le technicien Aliou Cissé, ancien joueur du Paris Saint-Germain et Montpellier, devrait proposer le même dispositif tactique que son adversaire du soir. Alors qu'Edouard Mendy défendrait les buts des Lions, le capitaine Kalidou Koulibaly, joueur de Chelsea depuis l'été dernier, dirigerait l'équipe depuis la charnière centrale, dans laquelle il serait épaulé par l'ancien Parisien Abdou Diallo. Youssouf Sabaly et Ismail Jakobs, quant à eux, devraient s'occuper de neutraliser les ailiers adverses sur les couloirs. L'entrejeu serait, quant à lui, composé de Nampalys Mendy, Pathe Ciss et Pape Matar Sarr, pourtant sans temps de jeu à Tottenham (0 minute avec les A). Enfin, Iliman Ndiaye et Ismaila Sarr, tous deux pensionnaires du Championship (Sheffield Utd et Watford) guideraient Boulaye Dia, seul à la pointe de l'attaque.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité