« Décidé à partir, Isco assume qu’il ne restera pas au Real Madrid la saison prochaine ». Marca ne fait pas dans la demi-mesure dans son édition du jour. Le quotidien sportif espagnol assure en effet que le milieu offensif espagnol de 24 ans a choisi de quitter le club de la capitale cet été et négocierait déjà avec trois cadors européens, à savoir Manchester City, la Juventus Turin et Chelsea. Une information que Zinedine Zidane a évidemment été obligé de commenter en conférence de presse à Valdebebas. « Je comprends qu’Isco ait des doutes, je l’entends, sans problème. Vous lui posez la question, il vous répond. Mais je suis sûr qu’il est pleinement concentré sur ce qu’il fait aujourd’hui », a-t-il expliqué avant de poursuivre.

« Isco sait que je compte sur lui et que je l’aime comme joueur. J’ai 24 très bons joueurs. Tout est compliqué. Les joueurs le savent. Quand tu enlèves ou ne prends pas un joueur, ça ne signifie rien. Pour moi, tous les joueurs sont importants, je penserai ainsi jusqu’au bout, je crois en chacun de mes joueurs. C’est compliqué, je sais, mais je vais devoir choisir jusqu’au bout. Tous savent ce que nous voulons réaliser ensemble. Je ne changerai pas ces rotations », a-t-il lancé. Des mots qui font évidemment écho au cas d’un autre mécontent en début de saison, un certain James Rodriguez (25 ans).

Pas de pression dans le dossier Pepe

Déçu de son temps de jeu, l’ancien Monégasque s’était épanché au sortir de la victoire au Mondial des Clubs de la FIFA avant de revenir doucement en grâce, au point d’avoir changé radicalement de discours. « Bien sûr, j’apprécie ses mots et aussi ce qu’il fait sur le terrain quand il joue. Il avait très bien joué contre Séville en Coupe, il peut marquer, centrer, faire jouer les autres. Je suis content de lui et ravi de savoir qu’il veut rester ici », a-t-il lâché, tout sourire, au sujet de la forme ascendante de l’international colombien (52 sélections, 17 réalisations), sous contrat jusqu’en juin 2020.

Pepe (33 ans), lui, voit son bail expirer en juin prochain et le Shanghaï SIPG le courtiser. Une situation qui n’inquiète pas pour autant ZZ. Mieux, le coach français a déclaré que ce détail contractuel ne lui mettrait aucune pression à l’heure de faire ses choix pour composer sa défense d’ici la fin de la saison. « Ce que je peux vous dire, Pepe est un joueur important. Quand il joue, il est bon. C’est tout ce qui m’intéresse. Son contrat ? Je ne peux rien dire, ce n’est pas mon affaire maintenant. C’est un joueur important de l’effectif, je vais compter sur lui jusqu’au bout. Il sera inclus dans la rotation comme les autres, cela ne changera pas. Nous avons 8 bons défenseurs, il faut faire des choix, cela ne changera rien », a-t-il conclu. Droit dans ses bottes Zinedine Zidane, comme d’habitude.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10